La réforme des rythmes scolaires pourrait être assouplie

Article mis à jour le 

Vendredi 25 avril, le ministre de l’Education Nationale Benoît Hamon a annoncé que la réforme des rythmes scolaires, portée par son prédécesseur Vincent Peillon, allait faire l’objet d’assouplissements. Voici les changements qui devraient être appliqués.

La réforme des rythmes scolaires, censée faire passer la semaine scolaire à quatre jours et demi, a fait l’objet de nombreuses critiques de la part des communes : seules 15 % d’entre elles ont décidé de l’appliquer à la rentrée 2013. Afin de rassurer les maires et les parents d’élèves, le ministre Benoît Hamon a fait part ce vendredi 25 avril des assouplissements qu’il envisageait appliquer à la réforme.

Concentrer les activités périscolaires sur une demi-journée

Si Benoît Hamon confirme l’abandon de la semaine de 4 jours, il mentionne toutefois que les activités périscolaires pourront être concentrées sur une demi-journée au lieu d’avoir lieu tous les jours en fin de journée. Cela permettra d’éviter de trop allonger les journées des enfants pour qu’ils ne soient pas trop fatigués.

Raccourcir d’une heure la durée de la semaine

Toujours dans l’optique de rendre la semaine de quatre jours et demi plus acceptable pour les communes et les parents d’élèves, la durée de la semaine scolaire pourrait être réduite d’une heure – sous réserve d’un accord entre la commune, les enseignants et le rectorat. Cela ferait passer à 23 heures de cours hebdomadaires au lieu de 24, et ferait rattraper les 36 heures "perdues" pendant les vacances scolaires.

Sources : Pratique.fr, L’Express, Le Monde