Réforme territoriale : la carte de France à 13 régions adoptée

Article mis à jour le 

La carte des treize régions de France vient d’être adoptée dans la nuit de mercredi à jeudi, en deuxième lecture à l’Assemblée nationale. Un dernier débat houleux entre autres marqué par la grogne des députés UMP alsaciens, qui s’opposaient à la fusion avec la Champagne-Ardenne et la Lorraine.

C’est désormais officiel : la France ne comportera à partir de 2016 plus que 13 régions. L’Assemblée nationale a adopté dans la nuit de mercredi à jeudi la nouvelle carte des régions, par ailleurs votée fin juillet. Toutefois, cette adoption de la loi de réforme territoriale aura nécessité pas moins de six heures de discussions dans l’hémicycle.

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a pour sa part défendu l’organisation du découpage, plaidant notamment sur la nécessité pour les régions de retrouver une taille permettant de rester concurrentiel face aux autres régions européennes.

22 à 13 régions début 2016

Résultat, le nombre de régions va passer de 22 à 13 régions à l’horizon 2016. Dans le détail, le Nord-Pas-de-Calais fusionne avec la Picardie en dépit de l’opposition de Martine Aubry, la maire de Lille. Du côté du Languedoc-Roussillon, les élus de gauche souhaitaient se rapprocher de l’Aquitaine et non pas des Midi-Pyrénées. Mais rien n’y a fait. Et en définitive, les seules régions à ne pas bouger sont la Bretagne et la Corse.

Aussi : à quoi ressemblera la nouvelle carte des 13 régions ?

Sources : lexpress, 20minutes, lemonde