Réforme territoriale : à quoi ressemble la nouvelle carte des 13 régions ?

Article mis à jour le 

Mardi, les députés PS sont tombés d'accord au sujet de la nouvelle carte de réforme territoriale, qui intègrerait 13 régions, et non pas 14 comme à l'origine. Au programme, notamment : la fusion des régions Poitou-Charentes – Limousin-Aquitaine, et Nord-Pas-de-Calais – Picardie.

La nouvelle carte de réforme territoriale approuvée par les socialistes intègre 13 régions, contre 14 prévues au départ. Celle-ci prévoit la fusion des régions Poitou-Charentes-Limousin-Aquitaine et du Nord-Pas-de-Calais-Picardie, entre autres. En outre, cette carte proposée par les responsables PS du texte dans le cadre du débat à l'Assemblée sur la réforme des régions, intègre le regroupement de l'Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne.

Tandis qu'il devait à l'origine être rattaché au Poitou-Charentes, le Centre pourrait quant à lui rester seul. Même chose pour les Pays-de-la-Loire et de la Bretagne, qui resteraient indépendantes. À noter que mardi matin, au cours de la réunion du groupe socialiste à l'Assemblée, cette nouvelle carte a été adoptée avec beaucoup d'avance. En pratique, le nombre de régions passerait donc de 22 à 13, avec la Corse, au lieu de 14 comme le prévoyait le projet du gouvernement.

Pour rappel, le projet voté en commission de l'Assemblée il y a une semaine tablait sur une région Nord-Pas-de-Calais seule et des regroupements Picardie-Champagne-Ardenne, Limousin-Aquitaine et Centre-Poitou-Charentes. À noter que l'Assemblée a jusqu'à vendredi pour étudier le premier volet de la réforme souhaitée par François Hollande, dont l'objectif est de changer pour plusieurs décennies "l'architecture territoriale de la République".

Sources : lemonde, lepoint