Relèvement du plafond du Livret A à 22 950 euros

Article mis à jour le 

Pour relancer la construction de logements sociaux, le gouvernement a déjà augmenté de 25% le plafond des dépôts sur ces comptes d’épargne règlementés, début octobre. L’épargne ainsi constituée est en partie (à 65%) reversée par les banques à l’Etat pour financer la construction de logements sociaux. C’est pourquoi ce type de placement est favorisé en termes de taux de rémunération et de facilité d’ouverture et d’accès, par rapport aux autres livrets d’épargne, règlementés ou non.

Le Livret A est donc devenu, au fil du temps, le placement préféré des Français, devant les autres livrets d’épargne règlementée, comme le Livret Développement Durable (LDD), qui finance les PME et les entreprises innovantes, dont le plafond est aussi augmenté, de 6 000 à 12 000 euros. Ces deux placements ont en commun l’avantage de produire des intérêts (2,25% pour le Livret A) complètement exonérés de prélèvements sociaux ou fiscaux.

Fort de ces avantages relatifs, le Livret A capte un part de plus en plus importante de l’épargne française, au détriment d’autres placements moins intéressants, comme l’assurance vie, qui se dégarnissent en conséquence. C’est pourquoi les banquiers voient d’un mauvais œil cette nouvelle augmentation du plafond du Livret A, car le montant déposé par les clients des banques sur ces comptes leur échappe à 65%, pour financer la construction de logements sociaux, nouvelle priorité du gouvernement.

C’est donc dans l’espoir de relancer de façon ambitieuse (150 000 logements neufs prévus) la construction de HLM, afin de soulager les prix de l’immobilier dans les grandes villes, que le gouvernement a décidé cette hausse en deux temps, de 3825 euros chaque fois, ce qui correspond à 25% de 15 300 euros, l’ancien plafond. C’est ainsi que le montant maximum passera à 22 950 euros le 1er janvier.

Lors du précédent relèvement, en octobre, la collecte d’épargne sur ce placement règlementé avait battu des records, atteignant 21,29 milliards d’euros au total sur le mois d'octobre. L’encours actuel des deux placements règlementés a atteint 330,8 milliards d’euros fin novembre. La réévaluation du taux de l’épargne sur Livret A aura lieu le 1er février, comme chaque année, et celui-ci sera probablement orienté à la baisse, du fait du faible niveau de l’inflation et des taux d’intérêts directeurs des banques centrales.