Renouvelez votre passeport avant l'été

Article mis à jour le 

Le  passeport, ce précieux sésame nécessaire pour sortir de l'espace Schengen - à l'intérieur de l'UE, une carte d'identité suffit pour voyager - peut être long à faire renouveler, et plus les demandes sont nombreuses, plus l'administration met de temps à le réaliser. C'est pourquoi il faut s'occuper d'en faire la demande avant que l'affluence ne compromette vos chances de l'avoir au moment de partir.

Les demandes de cartes d'identités et de passeports montent en flèche juste avant les vacances, et ce phénomène engendre un temps de traitement des dossiers plus long que d'habitude. Pour ne pas vous retrouver sans papiers, prenez le temps de vérifier quels documents sont nécessaires pour votre voyage (les règles de validité peuvent changer en fonction de votre destination), et faites-en la demande en temps et en heure. Le site https://connexion.mon.service-public.fr permet de faire la demande de renouvellement de votre passeport en ligne, ou de télécharger le formulaire pour l'envoyer par voie postale. Pour renouveler votre passeport, vous devrez fournir des photos d'identité, un timbre fiscal de 86€, des photocopies de votre carte d'identité et d'un justificatif de domicile, ainsi que votre passeport périmé. La procédure d'examen de votre demande et de renouvellement de vos papiers prend entre 15 jours et un mois avant d'aboutir.

L'application qui vous dit ce qu'il se passe dans le monde

Le Quai d'Orsay - autre nom du ministère en charge de la diplomatie française - a mis à disposition des voyageurs une application pour recevoir ses messages officiels (conseils pratiques, consignes de sécurité ou même géolocalisation avec emplacement de l'ambassade ou du consulat le plus proche), en téléchargement libre sur le site du ministère, http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/infos-pratiques-20973/. Grâce à cette application, le corps diplomatique espère pouvoir garder contact avec ses ressortissants dans les périodes de troubles. Surtout, elle permet de signaler de façon détaillée les zones géographiques, les groupes politiques ou religieux et les moments de tensions qui font courir des risques aux ressortissants étrangers. Elle présente aussi les problématiques par dossiers thématiques, ce qui permet par exemple de se renseigner sur d'éventuels risques sanitaires (épidémie de grippe H1N1, dengue, choléra), sécuritaires (piraterie, attentats, émeutes) ou naturels (ouragans, séismes) avant de partir, et éventuellement de choisir sa destination en fonction de ses appréhensions.