Réseaux sociaux : quel avenir pour la communication ?

Article mis à jour le 

Les réseaux sociaux rassemblent toujours plus de nouveaux adhérents, chaque jour, réunissant aujourd'hui 80 % des internautes. Les grands avantages des réseaux sociaux sont de trois types : l'information est instantanée, n'a pas de frontière et touche plusieurs millions de personnes qui peuvent être ciblées. C'est pourquoi ces sites deviennent l'outil clef dans les relations professionnelles comme personnelles, mais aussi le support privilégié des publicités.

Les réseaux sociaux n'en finissent pas de séduire. D'après une étude de Médiamétrie, on compte en juin 2013 près de 32 millions de Français inscrits en ligne sur un réseau social, qu'il soit professionnel ou personnel. En d'autres termes, près de 50 % de la population française est désormais présente sur un réseau social (au 1er janvier 2013, on compte 65,8 millions de résidents en France, selon l'INSEE).

Pourquoi les réseaux sociaux sont-ils si importants pour la publicité ?

Les réseaux sociaux offrent un nombre de clients potentiels jamais vus auparavant. C'est une sphère qui ne fait que grossir puisque l'on compte 2 millions supplémentaires d'inscrits par rapport à l'année dernière. La progression en elle-même est en hausse constante : le nombre de nouveaux inscrits de 2011 à 2012 n'était que d'1,6 million de personnes, soit 400 milles de moins qu'en 2013.

Toujours plus d'inscrits, toujours plus nombreux, donc toujours plus de clients potentiels. Les avantages sont multiples : plus besoin d'imprimer des panneaux géants en plusieurs milliers d'exemplaires à disperser à travers le territoire, et davantage de personnes sont touchées, en un temps record.

Comment les publicitaires ciblent-ils leurs clients potentiels ?

La question de l'âge de la cible, vous donc, est l'un des éléments clef - avec votre situation familiale, votre sphère professionnelle et sociale et votre compte en banque - qui déterminera la démarche de communication. Or les réseaux sociaux rassemblent les Français de tout âge, d'après les résultats d'une étude sur l'année 2012.

D'après elle, les plus de 35 ans représentaient 55 % des utilisateurs de Twitter, 65 % pour Facebook et 79 % pour Linkedin ! Et de façon tout à fait équilibrée : les 15-34 ans représentent 30 % des inscrits, soit autant que les plus de 55 ans. Alors, comment faire pour trier et cibler ?

Les 15-34 ans représentent 30 % des inscrits sur les réseaux sociaux, autant que les plus de 55 ans

Différents types de démarches

Linkedin, tout comme Viadeo, est purement professionnel : vous y publiez votre CV et rencontrez des patrons ou collègues potentiels. Les publicités seront donc tournées vers un angle professionnel ou financier. En effet, les inscrits sont en grande partie demandeurs ou chercheurs de travail : les publications seront  tournées vers les économies, annonces d'emploi etc.

Google + est relié à votre compte Gmail, à votre calendrier ou encore à votre galerie de photos en plus de votre sphère sociale. Les internautes aiment y mêler leur sphère sociale (amis, famille..) à leur sphère privée (marques, musiques, publications…). Tout type de produit pourra y être partagé à travers des mentions "+1" (le "j'aime" de Google +). La publicité se fait donc d'elle-même, grâce aux goûts des internautes, en plus des publications variées qui concerneront inévitablement beaucoup d'inscrits.

Au milieu de ces réseaux, Facebook reste le n°1 avec 31 millions de visiteurs uniques, rien qu'en avril dernier. Ceux qui fréquentent ce réseau sont à 90 % des gens voulant rester en contact avec leur famille et leurs amis. Cela fait donc de ce site le réseau le plus intime. C'est d'ailleurs pourquoi il est si utile pour découvrir réellement un employé avant de l'embaucher… Quoi qu'il en soit, la publicité aura une dimension émotionnelle et amicale puisque les relations de ce réseau l'imposent. Cependant, il y a tant d'inscrits que les produits en soi seront de toutes les natures : seule la communication changera.

Source : Pingdom ; Médiamétrie