Retraite : des pensions victimes d'erreurs de calcul dans 1 cas sur 10

Article mis à jour le 

D'après un rapport de la Cour des comptes portant sur la certification des comptes de la Sécurité sociale, près de 10 % des pensions de retraite versées comporteraient une erreur de calcul sur leur montant. Une conclusion alarmante mais dont les répercussions sont mineures.

Comme le souligne le quotidien économique Les Échos dans un article daté du lundi 1er juillet, pas moins de 9 % des retraites seraient entachées d'erreurs de calcul. C'est en tout cas ce que relève le rapport de la Cour des comptes sur la certification des comptes de la Sécurité sociale, en montrant que près d'une retraite de base versée sur dix (9,1 %) comporte une "erreur de porte financière". Une maladresse qui peut aussi bien être favorable que défavorable à l'assuré.  

Des erreurs qui concernent des montants limités

Reste toutefois que ces erreurs se rapportent dans la majorité des cas à des montants très réduits, de l'ordre de quelques euros par mois ou par an. En outre, ces erreurs de calcul concernent seulement 0,84 % de l'ensemble du montant des droits versés.

 À noter néanmoins que quelques caisses régionales sont touchées par un taux d'erreur particulièrement élevé par rapport à la moyenne. C'est le cas du Languedoc-Roussillon, des Midi-Pyrénées et du Sud-Est (PACA mais également la Corse), qui obtiennent un taux d'erreur moyen de 10 %, mais surtout du Nord-Picardie, qui atteint presque les 20 %.

Sources : ccomptes, Les Échos