Retraites : le compte pénibilité reporté partiellement à 2016

Article mis à jour le 

Dans un entretien consacré au quotidien économique Les Échos, le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé le report d'un an du compte pénibilité.

Pointé par le Medef, le compte pénibilité, qui devait au départ être appliqué au 1er janvier 2016, ne sera pas mis en place avant 2016. C'est en tout cas ce qu'a indiqué Manuel Valls au journal Les Échos. En dépit du report,  le Premier ministre a évoqué 2015 comme "une année de montée en charge progressive". En d'autres termes, le report sera donc partiel, l'objectif étant d'aboutir à une généralisation dans les meilleures conditions possibles.

Redoutant les tensions, notamment sous l'influence de la grogne du Medef, Manuel Valls a par ailleurs indiqué avoir demandé au ministre du Travail, François Rebsamen, et à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, de se pencher de nouveau sur les projets de décret et ainsi de simplifier et sécuriser davantage le dispositif du compte pénibilité. En outre, le but est de compléter la législation sur le temps partiel pour éviter un éventuel risque juridique lorsque les contrats de moins de 24 heures par semaine sont mis en place avec l'accord individuel du salarié.

Pour rappel, le président du Medef, Pierre Gattaz, a indiqué lundi qu'un boycottage de la conférence sociale des 7 et 8 juillet serait à prévoir, dans le cas où l'organisation patronale n'obtenait pas de réponses, notamment en ce qui concerne le report du contrat pénibilité à 2016.

Sources : francetvinfo, bfmtv, lesechos