"Reuch, garo, zonard"… le dictionnaire du "parler jeune"

Article mis à jour le 

Le langage des jeunes vous perturbe ? Vous vous sentez complètement à côté de la plaque quand il s'agit d'avoir une discussion avec un ado ? Vous aimeriez bien savoir si un dictionnaire jeune/français existe et même où il est vendu afin de vous le procurer… Pour vous aider à comprendre le jargon de vos enfants, Pratique.fr vous explique 5 mots qu'ils sont susceptibles d'employer.

Zonard : adjectif ou nom commun familier qui est un dérivé du mot "zone", le suffixe –ard y étant ajouté. Souvent péjoratif.

1. Vient de "zone" dans le sens de quartier défavorisé.

Ex : "C'est vraiment une cité zonarde ici."

2. Désigne une personne errante ou même un jeune issu des banlieues défavorisées.

Ex : "On dirait vraiment un zonard ce mec…" ("Cet homme ne semble pas venir d'une banlieue huppée…").

"Zonard" se décline aussi en verbe intransitif : "zoner" qui est le fait de traîner, vagabonder ou encore glander.

Ex : "On a trop zoné aujourd'hui. C'était vraiment mort dans le tiéquar." ("Nous avons traîné ici et là aujourd'hui. Il n'y avait vraiment rien à faire dans le quartier.")

Reuch : adjectif qui est synonyme de coûteux, onéreux…

Étymologie : verlan de "cher".

Ex : "Je kiffe trop ce blouson mais il est vraiment trop reuch…" ("J'adore ce manteau mais il est bien trop cher…").

Garo : Nom féminin qui désigne une cigarette.

Étymologie : viendrait de l'arabe "kief garo" qui veut dire "fumer une cigarette".

Ex : "Hey mec ! Tu m'lâches une garo ?" ("Salut l'ami ! Est-il possible que tu m'offres une cigarette ?").

Cassos : nom commun invariable qui qualifie quelqu'un en difficulté financière ou plus familièrement pour nommer une personne à l'esprit simple, un "cas désespéré".

Étymologie : apocope de "cas social".

Ex : "Y'a la blinde de cassos dans ma téci." ("Dans ma cité, il y a énormément de personnes en difficulté sociale") ;

Ex : "C'est trop un cassos ce type. " ("Cet homme a un esprit très simplet.").

Jarter (se faire) : verbe transitif et intransitif pour dire enlever, renvoyer (quelque chose ou quelqu'un) ou encore virer.

Étymologie : mot argotique.

Ex : "Abusé, la prof m'a jarté de cours !" ("Je suis atterré, la professeur m'a renvoyé du cours!").

21 jump street columbia pictures

Mis ensemble, ces mots pourraient donner la conversation suivante :

- "Yo, t'aurais pas une garo cousin ?"

- "Nan j'ai pas les thunes pour ça, c'est trop reuch."

- "Zyva, tu m'aides pas, je jarte d'ici."

-"C'est ça, vas zoner ailleurs mec ! Y'a vraiment des cassos dans l'coin…"

Sources : dictionnairedelazone, wiktionnaire