RSI : comment expliquer la grogne des indépendants ?

Article mis à jour le 

Les indépendants sont mécontents contre les décisions du Régime Social des Indépendants
Les indépendants sont mécontents contre les décisions du Régime Social des Indépendants

Depuis lundi, de nombreux artistes et commerçants ont décidé de protester activement contre le Régime Social des Indépendants (RSI). Réunies à Paris, ces personnes comptent attirer l’attention des autorités compétentes sur la lourdeur des charges qui leur sont imposées.

Depuis quelques mois, les charges imposées par le Régime Social des Indépendants (RSI) ne cessent de poser problème aux commerçants et autres personnes qui se sont mis à leur compte. Cette mesure mise en place par le gouvernement depuis 2006 semble entraîner de plus en plus de désagréments, au point que les indépendants ont décidé de protester à Paris.

 

Quels soucis sont engendrés par la RSI ?

Mis en place en 2006, le RSI regroupe l’assurance vieillesse des artisans, la caisse nationale d’assurance maladie des professions indépendantes et l’organisation autonome nationale de l’industrie et du commerce. Toute personne affiliée doit payer une cotisation afin de jouir de certains avantages.

Pourtant, depuis des mois, les usagers ont remarqué de nombreuses irrégularités. Des erreurs sur le règlement des cotisations et de la retraite ont été relevées à de nombreuses reprises. De plus, une hausse des tarifs a été récemment mise en place, ce qui a attisé la colère des indépendants.

Selon le témoignage d’Angélique Follin, une fleuriste de Caen, recueilli par France Info, les prix exorbitants de la cotisation à verser à la RSI risquent de la pousser à fermer boutique. Toujours d’après elle, le montant que les indépendants doivent payer à la RSI atteint les 500 euros par mois, ce qui est difficile à supporter.

 

Une hausse imminente ?

Lundi dernier, le gouvernement aurait reçu deux rapports, dont l’un préconisant une hausse de 11,5% des tarifs des droits sociaux, au lieu des 5 % habituels. Devant une augmentation aussi flagrante, les indépendants ont décidé de manifester leur mécontentement. Ces derniers réclament une remise en cause de ces mesures et une baisse significative des cotisations qu’ils doivent payer mensuellement.

 

Sources : franceinfo, lemonde