Ryanair : la sécurité des vols, de nouveau remise en cause

Article mis à jour le 

Selon un sondage interne rendue publique lundi par la chaine de télévision britannique Channel 4, la plupart des pilotes de la compagnie aérienne "low cost" Ryanair seraient inquiets quant au manque de transparence concernant la sécurité des vols. Une crainte vivement réfutée par la direction de l'entreprise.

Même si rien ne permet aujourd'hui d'affirmer que Ryanair est une compagnie "low cost" moins sûre que les autres, ses pilotes n'auraient néanmoins pas hésité à pointer du doigt son manque de transparence en termes de sécurité. Rappelons que l'enquête dans laquelle les pilotes de la compagnie ont évoqué leurs doutes a été lancée à l'issue de la menace de la direction de renvoyer les employés qui signeraient une pétition pour réclamer aux autorités la vérification des conditions de sécurité.

Résultat : pas moins de 88,8 % d'entre eux jugent que la communication de Ryanair concernant la sécurité des vols est bien trop floue, appelant à davantage de transparence. Dans le même temps, 93,6 % des pilotes disent attendre de la part des autorités une enquête pour évaluer les conséquences de la politique de restriction des coûts entreprise par la compagnie "low cost", leader en Europe.

Carburant, niveau réserve

Échaudée par cette fronde, la direction de Ryanair n'a pas attendu pour riposter, le porte-parole soulignant que les conclusions de l'enquête n'étaient que pure invention. De même, celui-ci a mis en évidence que le Ryanair Pilot Group (RPG), à l'origine des conclusions, serait "dénué de toute indépendance, d'objectivité et de fiabilité". Pour attester de sa bonne foi et de sa sécurité sans faille, la compagnie a par ailleurs rappelé qu'aucun passager ou membre d'équipage n'a été tué lors d'un vol, depuis sa création il y a 29 ans. D'après la direction de l'aviation irlandaise, la compagnie respecterait en outre l'ensemble des règlements européens et internationaux en vigueur.

Toutefois, en 2012, après l'atterrissage d'urgence en Espagne de trois avions Ryanair dont les réserves de carburant avaient atteint le minimum nécessaire, les autorités irlandaises avaient ouvert une enquête. Et même si aucune règle en vigueur n'avait alors été enfreinte, il avait été démontré que la compagnie avait encouragé à modifier sa politique en termes de réserves de carburant. Un couac vivement critiqué par les journalistes de la chaîne Channel 4 dans un documentaire baptisé "Secrets de cockpit", diffusé lundi.

Ainsi, il ne serait pas rare, selon la chaîne, que les avions de Ryanair volent avec un niveau de carburant proche du minimum. Enfin, de nombreuses boîtes noires relatives à des incidents graves auraient disparu depuis 2005. Suite à ces accusations, Ryanair compte prochainement porter plainte pour diffamation contre Channel 4.

Sources : Nouvel Obs, Metro