Saint-Valentin : 5 conseils de survie à destination des célibataires

Article mis à jour le 

Ce n'est pas parce que vous êtes célibataire que vous allez déprimer le soir du 14 février, bien au contraire. Voici cinq idées de sortie et de passe-temps à des années lumières du côté rose bonbon de la Saint-Valentin…

Faites un marathon de séries TV

Bonne nouvelle pour les accros aux séries télévisées : Netflix va mettre en ligne l'intégral de la saison 2 de House of Cards – une bonne chose à condition de comprendre l'anglais. Si vous n'aimez pas outre mesure les séries, vous pouvez – moins drôle – vous tourner vers l'émission spéciale "Qui veut gagner des millions ?" sur TF1 ou prendre la direction du Brésil avec Thalassa. Mais attention, ne la jouez pas à la Bridget Jones en vous réfugiant devant un film romantique avec un bol de glace car vous risquez sérieusement de déprimer…

Organisez une soirée entre potes

Certes, ce n'est pas original mais pour le moins redoutable. D'ailleurs, la Saint-Valentin tombe un vendredi soir, cette fois. Ce qui laisse de nombreuses possibilités pour faire la fête. Pot, dîner, en mode cocooning, à l'extérieur… faites marchez votre imagination.

Essayez la soirée de célibataires

Certes, il est difficile de faire plus cliché, mais qu'importe : la Saint-Valentin n'est en quelque sorte qu'un vaste cliché. Alors pourquoi ne pas rechercher les soirées célibataires organisées près de chez vous ?

Ne rappelez pas votre ex

Au fond, vous ne voulez pas savoir ce qu'il ou elle fait de sa soirée, d'autant plus s'il ou elle a retrouvé chaussure à son pied. Inutile, donc, de se faire du mal. Dans le pire des cas, appelez plutôt votre meilleur pote si vous avez besoin de parler, mais votre ex…

Ne faites… rien du tout

Jusqu'à la veille du XIVème siècle, la Saint-Valentin servait surtout à célébrer l'amour physique et la fertilité des couples, mais il s'agit surtout aujourd'hui d'un évènement commercial. Résultat, le dîner hors de prix au restaurant, la rose et le cadeau prohibitif ne sont pas une bonne chose pour les finances. Dans ce cas, pourquoi ne pas attendre sagement chez vous – l'évènement ne dure qu'une soirée, après tout – sans rien faire de particulier ?

Sources : femmeactuelle, Metronews