Le salaire net de 2 millions de fonctionnaires a baissé de 0,7 %

Article mis à jour le 

Le salaire des fonctionnaires d'État a reculé de 0,7 %, de 2012 à 2013
Le salaire des fonctionnaires d'État a reculé de 0,7 %, de 2012 à 2013

Une étude de l’Institut national de la statistique rendu public ce mercredi 26 août confirme la tendance à la baisse du salaire net des fonctionnaires d’État. Et pour cause : 2 millions d’entre eux ont vu leur rémunération nette chuter de 0,7 %, de 2012 à 2013.

Après un recul de 0,8 % de 2011 à 2012, le salaire des fonctionnaires d’État s’est effondré, inflation comprise, de 0,7 % entre 2012 et 2013. C’est en tout cas ce que met en évidence une étude publiée mercredi 26 août par l’Institut national de la statistique. Dans le détail, 2 millions de fonctionnaires d’État sont concernés. Il s’agit des agents les plus nombreux.

Comme le rapporte Le Figaro, le salaire mensuel moyen pour un équivalent temps plein touché par un employé de la fonction publique d’État s’élevait à 2 469 euros en 2013. C’est 0,7 % de moins qu’un an auparavant. Ce phénomène de repli s’explique surtout par les évolutions salariales individuelles. Toutefois, les changements dans les effectifs de la fonction publique sont également en cause, avec des salariés titulaires en moyenne mieux payés. Or, en 2013, 73,8 % des salariés de la fonction publique étaient salariés titulaires, contre 74,2 % en 2012. D’autre part, les départs en retraite ont été nombreux courant 2013, et il faut savoir que les agents sur le départ sont davantage rémunérés que les juniors.

 

Des salaires à la baisse, mais plus élevés que dans le privé

Reste qu’en dehors de ces effets structurels, le salaire des fonctionnaires en poste a reculé. De 2 627 euros mensuels en 2012, celui-ci s'est replié de 0,6 % en 2013. Pour autant, les fonctionnaires sont toujours mieux payés que les employés du privé, dont la rémunération moyenne mensuelle s'élève à 2 154 euros.

 

Sources : leparisien, lesechos