Samsung accusé de triche sur les tests de consommation électrique

Article mis à jour le 

Samsung a-t-il mis au point un système permettant de tricher au moment des tests officiels de consommation d'énergie ?
Samsung a-t-il mis au point un système permettant de tricher au moment des tests officiels de consommation d'énergie ?

Un laboratoire indépendant suédois affirme dans une étude qu’un certain nombre de téléviseurs Samsung vendus en Europe dépensent moins d’énergie au cours des tests officiels qu’à l’usage. Accusations que le géant sud-coréen a rejetées en bloc.

Dans le sillage de Volkswagen, qui fait face au plus important scandale de son histoire, c’est au tour des pratiques de Samsung en matière d’énergie d’être pointées du doigt. Selon The Guardian, le laboratoire suédois indépendant ComplianTV estime dans une étude que certains appareils de l’entreprise sud-coréenne consomment en réalité moins d’énergie au cours des test officiels que dans le salon des clients. En cause, notamment, l’option "motion lightning" permettant de modifier la luminosité de l’écran selon le programme regardé. En pratique, cette dernière permettrait de baisser la lumière à mesure que les mouvements se multiplient à l’écran. Système qui aurait pu selon ComplianTV être utilisé lors des tests officiels.

Samsung a toutefois nié cette hypothèse en soulignant que l’option "motion lightning" ne se met non pas en route au cours des tests de conformité, mais à chaque mouvement vidéo. Le porte-parole du groupe a par ailleurs rejeté toute comparaison avec le scandale Volkswagen. À noter qu’au moment des premiers tests réalisés en février, le laboratoire suédois avait considéré sans citer de marque que certains téléviseurs semblaient avoir décelé la phase de test. Phénomène qui aurait permis d’adapter la consommation d’énergie. Suite à l’article du Guardian, la Commission européenne a déclaré qu’elle s’apprêtait à mené une enquête.

 

Sources : begeek, fredzone