Santé : le médicament Tredaptive retiré du marché

Article mis à jour le 

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a fait savoir vendredi 18 janvier qu'elle préconisait le retrait du marché du médicament anti cholestérol Tredraptive. Proposé par le groupe pharmaceutique Merck, celui-ci n'est plus disponible à la vente à partir de ce lundi.

Ce n'est pas la première fois que le médicament anti-cholestérol Tredaptive est mis en cause. Le groupe Merck avait déjà annoncé le 11 janvier qu'il comptait retirer son produit du marché suite à des essais cliniques sur le Tredaptive ayant révélé une probable augmentation des accidents cardiovasculaires. Pour sa part, l'agence européenne des médicaments a relevé grâce à une nouvelle évaluation l'existence d'effets secondaires indésirables "non mortels, mais sérieux". À noter que le Tredaptive est aussi vendu en Europe sous les marques Pelzont et Trevaclyn.

Une efficacité remise en cause

Une étude clinique réalisée en Europe et en Chine sur 25 000 patients a par ailleurs souligné que le Tredaptive ne permettait pas d'obtenir de résultat significatif. Et ce d'autant plus lorsque le médicament est combiné à une statine, utilisée pour diminuer le mauvais cholestérol. Autrement dit, Tredaptive ne permettrait pas de réduire  "de manière significative" le risque de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral (AVC).

Bien que non homologué aux États-Unis, ce médicament est disponible dans 40 pays et avait été autorisé par l'agence des médicaments en 2008, entre autres dans le cadre du traitement de la dyslipidémie (induisant un taux de lipides anormalement élevé dans le sang).

Source : European Medicines Agency