Santé : une nouvelle machine "révolutionnaire" pour lutter contre le cancer

Article mis à jour le 

La clinique urologique Nantes Atlantis vient de tester une nouvelle machine permettant un traitement innovant contre le cancer de la prostate.

Chaque année, près de 72 000 cas de cancer de la prostate sont diagnostiqués, parmi lesquels 8 870 décès. Il s'agit du cancer le plus fréquent chez l'homme.

Une machine à ultrasons

Afin d'améliorer le traitement du cancer de la prostate, la clinique Nantes Atlantis a récemment acquis une nouvelle machine. Annoncée comme une véritable révolution, celle-ci a déjà été expérimentée en France par l'hôpital Edouard-Herriot à Lyon. Le principe de cette dernière repose sur un traitement par ultrasons et une technique de thérapie locale. Pour l'heure, une quarantaine de patients ont été sélectionnés pour profiter de cette innovation prochainement.

Vers une réduction des effets secondaires

Jusqu'il y a peu, les médecins avaient tendance à retirer intégralement la prostate en cas de cancer. Or, chez certaines personnes, le cancer est en réalité localisé : ce sont précisément ces patients qui vont pouvoir bénéficier d'un meilleur ciblage.

Même si l'efficacité du traitement en matière de guérison n'a pour l'instant pas été mesurée, la machine va néanmoins permettre dans un premier temps de limiter fortement les effets secondaires (comme l'incontinence ou encore l'impuissance) liés aux traitements classiques de cette glande située sous la vessie.

Une avancée que l'association des patients atteints de la maladie juge indispensable. Rappelons que les jeunes sont de plus en plus concernés par cette pathologie, parfois dès l'âge de 40 ans. D'ici peu, la clinique Nantes Atlantis va se rapprocher d'autres structures pour tester l'appareil à plus grande échelle. L'occasion notamment de vérifier si ce procédé serait à même de soigner d'autres cancers localisés, à l'instar de celui du foie.

Sources : prostate.asso, 20minutes, e-cancer