Bien se brosser les dents pour limiter les risques d'AVC ?

Article mis à jour le 

Des chercheurs confirment le lien entre santé dentaire et pathologies cardiovasculaires
Des chercheurs confirment le lien entre santé dentaire et pathologies cardiovasculaires

Avec quelques 150 000 victimes chaque année, l’AVC (accident vasculaire cérébral) est la première cause de décès chez les femmes. Cette maladie se place ainsi devant les cardiopathies ischémiques et le cancer du sein. Or, une étude vient à nouveau relier la pathologie à une mauvaise santé dentaire.

Dans une étude publiée récemment dans la revue Nature, des chercheurs de l'Université de Louisville (États-Unis) ont pu démontrer que l’hygiène dentaire figure parmi les facteurs de risque. Leur thèse découle de l’analyse des antécédents médicaux d’une centaine de patients admis en urgence suite à un AVC. Cette étude révèle effectivement un lien entre leur santé cardiovasculaire et l’état de leurs dents.

 

Le Streptococcus mutans sur le banc des accusés

Les chercheurs américains pointent du doigt le Streptococcus mutans, bactérie proliférant dans la bouche et à laquelle les caries dentaires sont d’ailleurs imputables. Elle serait le catalyseur d’un mécanisme impliquant les dents abimées et le cerveau qui altèrerait les vaisseaux sanguins, pouvant aller jusqu’à l’hémorragie.

 

Les recommandations des experts

L’UFSBD (Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire) apporte sa contribution dans la lutte contre l’AVC en faisant une petite piqûre de rappel. Cette association se réfère à la règle du 2-2 (2 brossages quotidiens d’une durée de 2 minutes au minimum), et recommande l’utilisation d’un dentifrice fluoré et du fil dentaire le soir, des bains de bouche réguliers ainsi qu’une visite annuelle chez le dentiste.

 

Sources : femmeactuelle, topsante

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : santé