Sea-Band : un bracelet capable de faire disparaître vos nausées

Article mis à jour le 

Mise en évidence par la médecine chinoise, un simple bracelet d'acupression baptisé "Sea-Band" serait capable de résoudre les problèmes de nausées sans aucun effet secondaire.

Voyage, traitements médicaux, stress, grossesse… les causes à l'origine des nausées ne manquent pas. Mais dans la plupart des cas, les Français recourent aux médicaments pour s'en débarrasser. Alors qu'il existe pourtant des techniques naturelles permettant de s'en prémunir. Cette technique naturelle, c'est précisément ce que vient de mettre en œuvre une société avec le bracelet "Sea-Band". Inspiré de la médecine chinoise, celui-ci fonctionne grâce à une pression exercée sur un point spécifique du poignet : un bouton en plastique est situé à cet égard sur le bracelet en question.

Le poignet, siège de nombreux maux

Le principe du Sea-Band est comparable à ceux de l'acupunture, à la différence que l'acupressure ne nécessite non pas d'aiguille mais la pression des doigts. Ainsi, le fait d'appuyer sur une partie précise du corps permet de stimuler l'énergie vitale nommée "Chi". En fonction de l'organe interne que l'on touche, il existe douze méridiens de base. Par exemple, le point Péricarde 6 (P6), aussi nommé Nei-Kuan, gère la circulation de l'énergie dans la poitrine, améliorant la digestion de l'estomac et régulant le flux sanguin.

Or, le bracelet Sea-Band, vendu en pharmacie, serait à même d'agir sur ce point précis. À noter que pour trouver le point en question, d'après Sea-Band, il est nécessaire de placer l'index, le majeur et l'annulaire sur l'avant-bras, l'annulaire étant placé au niveau de la première pliure du poignet. Le P6 se situe alors sous l'index, entre les deux tendons de la main (voir la vidéo ci-dessous).

Afin d'optimiser l'effet préventif et curatif de la méthode, il est possible de porter une paire de bracelets aussi longtemps qu'on le souhaite. Par ailleurs, l'acupression serait aussi efficace dans le traitement des douleurs thoraciques, l'insomnie, la dépression prémenstruelle ou encore les règles douloureuses.

Sources : seaband, wikihow