Sécurité routière : le bilan s'est amélioré en octobre

Article mis à jour le 

Sécurité routière : le bilan s'est amélioré en octobre
Sécurité routière : le bilan s'est amélioré en octobre

Le rapport publié récemment par l’Office national interministériel de la sécurité routière fait état d’une baisse de 16,4% du nombre de morts sur les routes françaises en octobre 2016. Ainsi, 316 décès ont été répertoriés en octobre 2016, contre 378 en octobre 2015.

Si ce bilan parait positif, il ne faut pas oublier que le bilan d’octobre 2015 a été alourdi par l’accident de car de Puisseguin, qui avait fait 43 victimes. De plus, les autres statistiques publiées par l’Office national interministériel de la sécurité routière laissent craindre le pire.

Une mortalité en hausse depuis 2014

Avant 2014, la France avait connu 12 années de baisse du nombre de morts sur les routes. Depuis, les chiffres ne cessent d’augmenter. En effet, une hausse de 3,5% a été constatée en 2014 avec 3 384 décès. Ce chiffre passe à 3 461 morts en 2015, soit 2,4% de plus. Cette tendance n’est pas près de s’estomper en 2016 avec 2 882 décès recensés au cours des 10 premiers mois, soit une hausse de 0,8% par rapport à 2015.

Qui sont les plus touchés ?

Parmi les 3 461 morts recensés par la Sécurité routière en 2015, 1 796, soit plus de la moitié, étaient en voiture au moment des accidents. Viennent ensuite les motards avec 614 décès, les piétons avec 468 victimes, les cyclomotoristes avec 155 tués et les cyclistes avec 149 morts. Les utilisateurs de voitures utilitaires et de poids lourds ferment la marche avec respectivement 120 et 99 décès.

Dans quelles circonstances ?

893 décès relevés en 2015 étaient dus à des accidents de voiture sans collision avec d’autres véhicules ou usagers. En outre, 420 personnes ont perdu la vie dans des collisions entre voitures, 289 (dont 286 piétons) dans des accidents impliquant des voitures et des piétons et 242 (dont 236 motards) dans des collisions de motos et de voitures. 220 motards ont perdu la vie dans des accidents n’impliquant aucun autre usager et 78 cyclistes dans des collisions entre voitures et vélos. Enfin, 58 cyclomotoristes sont décédés suite à un accident impliquant des voitures.

La prudence avant tout

Cette année, la Sécurité routière a constaté une augmentation d’environ 7% du nombre d’accidents corporels avec 5 440 accidents recensés. Parallèlement, le nombre de blessés a connu une hausse de 9,6%. Compte tenu de ces chiffres alarmants, la Sécurité routière recommande à tous de rester vigilant, d’autant plus que l’hiver approche à grands pas.

Bonus : assurez votre sécurité en cas d'accident de la route avec ce tutoriel Pratiks !

IFrame

Retrouvez d'autres tutoriels utiles sur la chaîne YouTube de Pratiks !

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : auto