"Selfie", "hashtag", "vapoter"… les nouvelles stars du "Petit Robert"

Article mis à jour le 

Pour son édition 2015, Le Petit Robert ouvre ses pages à pas moins de 150 mots nouveaux, parmi lesquels un certain nombre découlant des nouvelles technologies, tels que "hashtag" ou encore "selfie", comme le met en évidence Le Parisien ce jeudi.

Dans son édition du jeudi 22 mai, Le Parisien évoque les 150 mots nouveaux à faire leur entrée dans l'édition 2015 du Petit Robert. Selon le quotidien, quelque 600 candidats ont au départ toqué aux pages de la nouvelle formule du célèbre dictionnaire. Mais un quart d'entre eux seulement ont vu leur requête validée dans l'édition à paraître le 28 mai prochain. Un choix cornélien, a avoué au journal le linguiste Alain Rey, conseiller éditorial aux éditions Le Robert.

Cette année, comme le constate Le Parisien, c'est le vocabulaire issu des nouvelles technologies qui a gagné du terrain : les mots "selfie" (fameux autoportrait numérique dans la plupart des cas effectué avec un smartphone) ou encore "hashtag" (mot-clé précédé du signe dièse servant à réunir l'ensemble des messages d'un microblog l'intégrant) ont ainsi fait leur entrée. Pour l'expert du Robert, il ne faut à ce titre pas parler d'anglicismes ou d'américanismes mais de californismes, la majorité de ces mots provenant de la côte ouest des États-Unis (Silicon Valley, etc.). À noter d'autre part que le terme "cyberattaque", qui correspond à un acte de piratage informatique réalisé sur Internet, a également fait son apparition.

De même, la nouvelle édition intègre des termes du quotidien découlant des nouvelles habitudes de consommation et de déplacement des français. En parallèle du développement de la cigarette électronique, par exemple, les mots "vapoter", "vapotage", et "vapoteur" arrivent dans Le Petit Robert.

Un changement très proche dans la nouvelle édition du Merriam-Webster

Pour sa part, la nouvelle édition du dictionnaire américain Merriam-Webster adopte une trajectoire identique, accueillant notamment les termes "hashtag", "selfie", "tweep" (utilisateur de Twitter), "spoiler alert" (détail d'une intrigue qui lui fait perdre tout effet de surprise et de suspense) ou encore "pho" (soupe vietnamienne à base de bouillon de poulet, bœuf et de nouilles de riz). Plus étonnant encore, cette dernière accueille le mot "turducken", qui désigne une dinde gigogne faite d'une dinde en partie désossée, elle-même farcie d'un canard en partie désossé, également farci d'un poulet en partie désossé. Un plat pour le moins curieux.

Sources : leparisien, lemonde, atlantico