Services d’urgences : appel à la grève illimitée pendant les fêtes

Article mis à jour le 

L’Association des médecins urgentistes de France (Amuf) vient d’appeler ce jeudi à une grève illimitée au sein des services d’urgences à compter du 22 décembre. Une grève qui interviendra la veille de celle déjà prévue par les cabinets médicaux.

Gardez-vous de tomber malade au cours des vacances de Noël ! Alors que les médecins généralistes et spécialistes ont d’ores et déjà appelé à la grève au même moment, c’est maintenant au tour des urgentistes d’en faire autant. L’Amuf vient en effet d’appeler ce jeudi à une grève illimitée au sein des services d’urgences à compter du 22 décembre.

Les urgentistes souhaitent que leur temps de travail soit limité à 48 heures par semaine, de même que la mise en place d’une valorisation entre 39 et 48 heures. D’autre part, ces derniers réclament une homogénéisation des rémunérations : les médecins universitaires gagnent par exemple 200 euros de plus par garde que les praticiens hospitaliers.

Rappelons que ce mouvement s’ajoute à celui organisé sur la même période par les médecins généralistes et spécialistes, qui souhaitent notamment s’opposer à la loi de santé et au tiers-payant généralisé. Quatre de leurs syndicats représentatifs avaient appelé à la fermeture des cabinets du 23 au 31 décembre. Les gardes devraient donc être limitées pendant les fêtes.

Le ministère de la Santé a déclaré que les urgentistes seraient reçus d’ici quelques jours.

Sources : lesechos, europe1, lexpress