Seules 4 universités françaises se hissent dans le top 100 mondial

Article mis à jour le 

Mardi, le Center for world university rankings (CWUR) a dévoilé son classement annuel des 1 000 meilleures universités du monde. Dans le top 100, figurent seulement quatre universités françaises.

Ulm, Polytechnique, Paris-Sud et Pierre-et-Marie Curie se placent parmi les 100 meilleures universités du monde, selon le dernier classement du Center for world university rankings (CWUR). Moins prestigieux que le palmarès de la faculté de Shanghaï, celui-ci existe depuis 2012 et est effectué par une équipe de la King Ablulaziz University de Jeddah, en Arabie Saoudite. Sur les huit critères pris en compte par le classement : le nombre d'ex-étudiants devenus directeur d'entreprise de renommée internationale, le nombre de travaux de recherches publiés dans des revues reconnues, ou encore le nombre de prix internationaux décrochés par des employés de l'université.

Ulm, classé 35ème sur 1 000

Du côté de Paris, les universités n'ont pas trop à rougir de la concurrence, puisque quatre d'entre elles arrivent dans les 100 premières. Ainsi, l'École normale supérieure de Paris, aussi connue sous le surnom d'Ulm, se place en 35ème position, devant Polytechnique (36ème). Un peu plus loin, arrive l'université Paris-Sud (50ème), et l'université Pierre-Marie Curie (68ème). Dans le même ton, l'université Paris-Diderot-Paris VII est 140ème, et Mines Paris Tech, 167ème.

Seulement 50 établissements hexagonaux parmi les 1 000 premiers

Dans l'ensemble, c'est cinquante établissements français qui se classent parmi les 1 000 premiers. C'est davantage que les Italiens, les Canadiens ou encore les Australiens. Toutefois, la France arrive loin derrière les facultés américaines (229 établissements classés). À noter que la meilleure université de la planète serait Harvard, juste devant Stanford et l'Institut de technologie du Massachussets. Sans surprise, les facultés britanniques Cambridge et Oxford arrivent en 5ème et 6ème position.

Sources : leparisien, lefigaro