Et si l'eau de Javel combattait les brûlures et le vieillissement de la peau ?

Article mis à jour le 

D'après une étude menée par l'école de médecine de l'université Stanford, la Javel pourrait bien être le nouveau traitement contre les brûlures et le vieillissement de la peau.

Si l'on en croit des recherches réalisées récemment par des scientifiques sur des souris, une solution d'eau de Javel diluée à 0,005 % dans l'eau serait en mesure de limiter à la fois les inflammations cutanées et les effets du vieillissement de la peau. À l'origine, cette étude a été effectuée afin de trouver un moyen de traiter les maladies ou des effets secondaires lourds induits par les traitements contre les cancers.

Un remède possible contre les brûlures

Jusqu'à présent, l'eau de Javel, mise au point vers 1775 dans le quartier de Javel à Paris, était surtout connue pour son efficacité contre l'eczéma. Néanmoins, aucun chercheur n'avait cherché à comprendre pourquoi. Or, comme le souligne Thomas Leung, l'un des auteurs de l'étude, le fait d'exposer la peau à la Javel est en réalité une façon de paralyser un certain nombre de gênes dépendants de la protéine NF-kB, dont la particularité est de déclencher en grande partie les inflammations.

Une découverte prometteuse qui laisse entrevoir de nouvelles possibilités pour les personnes touchées par un cancer et souffrant de brûlures à l'issue des radiothérapies. Rappelons qu'à l'heure actuelle, il n'est pas rare d'espacer considérablement les séances de traitement par les rayons à cause du phénomène d'inflammation. De fait, si toutefois l'essai clinique réalisé sur des souris se révèle aussi concluant sur les humains, beaucoup de personnes pourraient être concernées.

Un effet fontaine de jouvence

Après l'avoir essayé sur des souris relativement âgées, les scientifiques se sont aperçus que la solution de Javel diluée avait un véritable effet anti-âge. Pourquoi ? Parce qu'en bloquant l'activité NF-kB sur des souris plus vieilles via la même solution diluée de Javel, la peau de ces dernières semblait nettement plus jeune. De même, une augmentation de la prolifération des cellules a été visible. Cependant, les effets anti-âge sont dans ce cas de courte durée. Pour qu'il n'en soit rien, il aurait été nécessaire de poursuivre les bains à la Javel diluée.

Les chercheurs veulent désormais continuer leurs recherches pour découvrir si le champ d'action de la Javel ne peut pas également s'appliquer aux blessures résultant d'un ulcère. Affaire à suivre.

Attention néanmoins, comme le mettent en évidence les scientifiques, ce type de traitement ne doit pas être appliqué sans la supervision d'un médecin. Veillez donc bien à ne pas le reproduire seul chez vous.

Sources : Standord, HuffPost