Et si on empêchait notre corps de ressentir la douleur ?

Article mis à jour le 

Combien de fois aimerions-nous disposer immédiatement d'un remède pour ne plus souffrir de cette migraine terrible qui s'est logée derrière nos yeux, de cette douleur aux dents ou d'une blessure toute neuve ? Calmants, antidouleur, anti-inflammatoires… Tous ces médicaments pourraient bien être remplacés par une technique nouvelle, qui n'implique pas d'ingérer des substances chimiques : le champ électromagnétique.

En effet, des scientifiques des Pays-Bas ont réussi, après expériences, à prouver que les CEMP (Champs Electromagnétiques Pulsés) pouvaient réduire le seuil de la douleur. D'après eux, un faible champ électromagnétique modifierait la perception de la douleur.

Apprivoisons la douleur ?

La douleur est un message qui nous vient du cerveau. Lorsque vous vous blessez, vous atrophiez des nerfs, reliés au cerveau. Ces derniers lui envoient un message : telle zone du corps est touchée, cela n'est pas normal. Vous ressentez donc une sensation désagréable, un avertissement de votre système nerveux quant à la sécurité de votre organisme : c'est un message d'alerte sur un danger potentiel imminent. Certaines personnes souffrent d'une maladie, aussi grave que rare, consistant à ne plus ressentir du tout la douleur. Même si, au premier abord, cela peut paraître très avantageux, ça ne l'est absolument pas : ces personnes ne savent jamais quand elles ont mal.

Elles pourraient donc être blessées gravement, elles ne ressentiraient rien et se videraient de leur sang, sans aucun soin médical et sans même comprendre ce qu'il leur arrive. Les antalgiques et analgésiques agissent de la même manière, directement sur le système nerveux, en calmant ce message qu’est la douleur. Si les analgésiques ont pour but d'éliminer la douleur, les antalgiques, eux, ne veulent que la diminuer. Les messages vers le système nerveux peuvent donc être modifiés chimiquement : la douleur est réduite voire supprimée alors que la blessure n'a pas changé.

La douleur est subjective car elle va être ressentie de façon différente d'une personne à l'autre, mais aussi pour une même personne en fonction de son environnement : les émotions jouent aussi un rôle dans la perception de la douleur.

les médicaments pourront être remplacés par ce système

Du magnétisme pour guérir ?

Les scientifiques ont utilisé un faible champ électromagnétique sur des volontaires. Après une demi-heure, leur expérience a prouvé que la simulation au CNP (Complex Neuronal Pulse ou Impulsion neuronale complexe) a augmenté considérablement leur seuil de douleur à la brûlure. Deux groupes ont été testés : l'un, témoin, réagissait normalement à la douleur et l'autre avait subi les champs électromagnétiques. La différence entre les deux patients était significative, celui qui avait été traité ressentait bien moins la douleur que l'autre.

Cette étude prouve que l'on peut modifier notre relation avec la douleur en transformant le fonctionnement de notre système nerveux et nos sentiments de douleur. Pour une même blessure, la douleur ne sera donc plus du tout la même. Cela implique que les médicaments qui ne font pas ou peu d'effets ou qui ont des effets secondaires violents, pourront être remplacés par ce système, et que les gens souffrant à cause de lésions nerveuses pourront être soulagés. Parce que certaines personnes souffrent non pas de blessures, mais d'informations défectueuses du cerveau… La seule question importante est maintenant de savoir s'il sera commercialisé au grand public.

Source : INSERM ; Techno-Science