Et si la meilleure arme contre le stress était la gentillesse ?

Article mis à jour le 

Être gentil pour lutter contre l'anxiété ?
Être gentil pour lutter contre l'anxiété ?

Bonne nouvelle pour ceux qui souffrent de stress chronique ! Des scientifiques viennent d’apporter la preuve que se montrer aimable et gentil avec autrui contribue de manière significative à lutter contre le stress.

Embouteillages, accumulation des heures supplémentaires au travail, problèmes dans la vie privée, factures et autres, le quotidien peut s’avérer déstabilisant à plus d’un titre. Or, cette hyperactivité constante et forcée est à l’origine du stress et de nombreux autres troubles psychologiques qui affectent les individus.

Chaque personne a ses limites. Soumise à un stress chronique, celle-ci peut craquer sous la pression et développer des pathologies de gravité variable. Des chercheurs américains de l'Université de Yale ont analysé les phénomènes psychologiques affectant une personne sur une journée classique. Ils en ont conclu que le fait de multiplier les gestes gentils envers son entourage contribue efficacement à améliorer le mental pendant la journée.

Méthodologie : une démarche extrêmement précise

Pour cette étude, les chercheurs ont sélectionné 77 sujets dont l’âge était compris entre 18 et 44 ans. Ils ont ensuite observé, analysé et consigné leurs moindres faits et gestes (humeurs, interactions, stress, etc.) du quotidien durant 14 jours.

Aider les autres fait du bien

Très vite, les chercheurs se sont rendu compte que les participants effectuant un geste positif envers les autres amélioraient la qualité de leur humeur générale. Des gestes simples comme dire bonjour, répondre à un sourire, tenir la porte, aider une personne à porter ses courses ou rendre service, avait immédiatement des effets positifs sur leurs situations psychologiques réciproques.

Conclusion : le lien social est essentiel au moral

Aider son prochain est certainement gratifiant et réconfortant, mais cela ne signifie pas que cette attitude agit miraculeusement sur le stress. Interagir avec les autres est essentiel. Le stress est souvent généré par l’isolement et le repli sur soi-même. S’ouvrir aux autres libère de la routine et du nombrilisme.

 

Sources : metronews, santelog