Et si notre productivité dépendait de notre siège de bureau ?

Article mis à jour le 

De la productivité du siège de bureau ?
De la productivité du siège de bureau ?

Les sièges de bureau ergonomiques augmentent-ils notre concentration et notre imagination au boulot ? Des spécialistes se sont penchés sur la question...

Aujourd’hui, nombreuses sont les entreprises à choisir de dorloter leurs salariés afin d’augmenter leur productivité. C’est dans cette perspective que le phénomène de la sieste au bureau s’est répandu, notamment au Japon. En outre, la réorganisation ergonomique des espaces de travail convainc davantage d’employeurs.

La conférence TED de mi-février, à Vancouver, a passé au crible cette tendance en la mettant en pratique. Le site temporaire de l’évènement a en effet été aménagé par Rockwell Group, qui en a fait un espace convivial et douillet. Sièges, sofas, banquettes, chaises et poufs aux motifs chaleureux ont accueilli les conférenciers. Katherine McCartney, productrice de l’évènement, a déclaré que cet espace de coworking novateur est propice à “la curiosité et la conversation au sein de l’assemblée de spectateurs”.

Les sièges ergonomiques et leurs bienfaits

Outre leur style original, certains sièges offrent confort et bonne tenue, favorable à la concentration et à la créativité. Parmi ces fauteuils cosy figure notamment la chaise “Aeron”, inventée en 1994 à partir de données anthropométriques par le designer Herman Miller. Créé en 1960 par des designers italiens, le “Sacco” est un incontournable en matière de fauteuil ergonomique. Depuis 2003, les organisateurs des conférences TED craquent pour son assise pratique et confortable s’adaptant parfaitement à la morphologie. Le must en matière de cocooning est toutefois le “canapé nid” qui, avec sa forme ronde et ses coussins, reproduit un nid d’oiseau de taille colossale.

La sieste au bureau

Dans la perspective d’augmenter la créativité au travail, certaines entreprises vont encore plus loin et ont recours à des méthodes atypiques. Fast Company suggère d’installer les employés dans un fauteuil confortable propice au sommeil, une cuillère à la main, suspendue au-dessus d’une assiette. Pourquoi ? Parce que les idées les plus créatives sont celles qui viennent en tête au moment précis de la sortie de la phase de sommeil.

C’est ainsi que chez Google ou Uber, les employés piquent un somme de quelques minutes sur des “napping pods” – ou cocons de sieste – afin de se ressourcer mentalement et physiquement. Reste qu'en France, les entreprises sont encore rares à adopter ce type de dispositif.

 

Sources : slate, woozjob

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : emploi