Et si le simple fait de passer l'aspirateur était mauvais pour la santé ?

Article mis à jour le 

Ce que vient de confier la revue Applied and Environmental Microbiology à propos du contenu des célèbres appareils ménagers pourrait bien vous faire passer l'envie d'aspirer chez vous, à l'avenir. D'après une étude, les bactéries rôdant dans votre aspirateur sont assez répugnantes, et qui plus est dangereuses pour la santé…

Vous le savez : les cheveux et la peau humaine regorgent de bactéries, que l'on retrouve ensuite concentrées dans la poussière au sol. Or, comme le mettent en évidence des chercheurs de l'université de Queensland, de l'université de Cardiologie et de Pneumologie de Québec et de l'université de Laval, il suffit de peu pour que ces dernières soient inhalées. De fait, le simple fait de passer l'aspirateur, ne serait-ce que quelques secondes, a pour effet de libérer une quantité colossale de bactéries en provenance de l'homme. En conséquence, les personnes présentes à proximité peuvent inhaler des aérosols infectés ou allergènes.

Pour en arriver à cette affirmation, il a fallu aux chercheurs collecter les sacs issus de 21 aspirateurs différents. Ces scientifiques ont par la suite évalué les émissions des aspirateurs en les comparant avec une soufflerie d'air sain, de façon à s'assurer que les bactéries provenaient bien des appareils ménagers. Résultat : de nombreuses choses ont été découvertes, parmi lesquelles des moisissures, et même des bactéries capables de résister aux antibiotiques.

Est-il vraiment trop risqué de faire le ménage ?

Si les chercheurs considèrent que le danger est assez limité, reste que les aérosols peuvent cependant entraîner des complications chez les personnes allergiques, les nourrissons ou encore les personnes présentant une immunodéficience.

Pour autant, cette étude rendue publique par la revue Applied and Environmental Microbiology ne permet pas de montrer qu'il existe une correspondance entre ce que l'on trouve dans les aspirateurs et les problèmes de santé. Non, c'est surtout l'exposition aux bioaérosols qui inquiètent certains spécialistes. Pour la limiter au maximum, mieux vaut donc changer souvent le sac de l'aspirateur.

Bref, cette histoire de bactéries n'est donc pas un argument tout à fait valable pour éviter la corvée de ménage…

Sources : eurekalert, HuffPost, US Centers for Disease Control and Prevention