Tablettes, smartphones : un danger pour la santé des nos enfants ?

Article mis à jour le 

Avant, il y avait les enfants qui barbouillaient indifféremment feuilles blanches et/ou murs. Mais ça, c'était avant. Non, dorénavant, les marmots sont (de plus en plus) nombreux à avoir rangé leurs crayons de couleur au bénéfice des tablettes numériques et parfois même des smartphones de leurs parents. Bien que ce phénomène permette de les occuper et les empêche un temps de faire des bêtises, reste toutefois que ces technologies seraient en réalité mauvaises pour eux.

Les fameux crayons de couleur, pastels et autre pots de peinture sont peut-être sur le point de devenir de l'histoire ancienne dans le quotidien des enfants. Pourquoi ? Tout simplement parce que la mode chez les bambins en couche-culotte est désormais au numérique. C'est en tout cas ce qu'affirme une étude dernièrement révélée par Common Sense Media, qui souligne que 38 % des moins de deux ans se servaient déjà des tablettes numériques en 2013, contre 10 % en 2011.

Résultat : de nombreuses tablettes numériques spécialement dédiées aux bambins ont dernièrement vu le jour. Mais bien que les parents soient heureux de voir leurs enfants commencer si tôt à se familiariser avec les nouvelles technologies, ces objets du futur se révèleraient en réalité néfastes.

Un frein pour le développement moteur et musculaire

Ainsi, les tablettes et smartphones seraient mauvais pour le développement musculaire et pour la motricité des enfants. Car en dessinant sur des feuilles de papier, les enfants façonnent naturellement la musculature de leurs bras, de leurs mains et doigts. Problème : en se servant de leurs doigts pour tapoter sur des tablettes et smartphones, les muscles indispensables à l'écriture, la vraie, ne sont pas sollicités.

De fait, comme l'explique le docteur au Learning and Therapy Corner, Lindsay Marzoli, de CBS, les enfants utilisant des tablettes telle que l'iPad au détriment des crayons de coloriage souffrant de retards moteurs et de pertes musculaires dans certaines zones de leurs corps sont de plus en plus nombreux.

Des douleurs au cou et au dos

Mais les effets néfastes des tablettes et smartphones sur les enfants accros aux nouvelles technologies ne s'arrêtent pas là : par exemple, le fait de rester devant un écran, qu'il s'agisse d'une tablette ou même d'une télévision, amène l'enfant à adopter une position physique susceptible d'entraîner des douleurs dorsales. De même, tous ces écrans constitueraient un véritable danger pour les yeux de ce dernier.

Au même titre que les salariés touchés par les maux oculaires, les enfants trop exposés aux appareils high-tech encourent une fatigue visuelle prématurée. D'ailleurs, une autre raison invite à la prudence : tous les experts sont d'accord pour dire que l'on ne bénéficie pas aujourd'hui encore du recul suffisant pour établir avec précision les risques induits par les nouvelles technologies sur les plus jeunes.

Sources : CBS, Metronews