SNCF : des billets en hausse de 2,3 % à compter du 24 janvier

Article mis à jour le 

Après une augmentation des tarifs de 3,2 % en 2012, la SNCF a fait savoir dimanche dans un communiqué que la hausse des billets des liaisons TGV, TER et Intercités atteindrait 2,3 % en 2013. Cette dernière prendra effet à partir du 24 janvier.

D'ici quelques jours, les billets de train coûteront plus cher en France. À compter du 24 janvier, il faudra en effet débourser 1 euro de plus pour un Paris-Bordeaux ou encore 2 euros supplémentaires pour un Paris-Montpellier ou un Paris-Lyon. Ainsi, les prix de la SNCF vont monter en moyenne de 2,3 % sur les liaisons TGV, TER et Intercités. Afin de justifier cette nouvelle recrudescence des tarifs, l'entreprise ferroviaire a indiqué qu'elle mettait en place un "programme d'investissement sans précédent".

Début 2012, les prix des billets de train avaient grimpé de 3,2 % en moyenne, en partie à cause de la hausse de la TVA. D'après la direction de la SNCF, mentionnée dimanche par le JDD, l'augmentation de 2013 est un "ajustement raisonnable" des prix relatif au relèvement de l'inflation.

Les abonnements régionaux et Fréquence concernés

Au-delà de l'augmentation des billets vendus à l'unité, les abonnements Fréquence (sur les TGV et Intercités), les abonnements régionaux, sans oublier le prix de base Loisirs 2ème classe sont aussi touchés par l'augmentation de 2,3 %. À noter toutefois que la hausse du forfait sur les Intercités ne devrait pas dépasser les 2 %. Les autres abonnements et les cartes de réduction (étudiant, etc.) ne seront pour leur part pas concernés par ces hausses. Selon la SNCF, pas moins de 80 % des usagers seraient détenteurs d'une carte de réduction.

Afin de contrebalancer cette hausse des prix, la SNCF prévoit de lancer dans les semaines à venir de nouvelles offres promotionnelles. Parmi elles, le TGV Eco, une offre low-cost qui devrait garantir chaque année pas moins d'un million de billets à moins de 25 euros.

Sources : SNCF, JDD