SNCF/RATP : vers des contrôles et fouilles accrus

Article mis à jour le 

Suite notamment à l'attentat déjoué du Thalys en août dernier, les contrôles et fouilles sont désormais renforcés dans les transports en commun
Suite notamment à l'attentat déjoué du Thalys en août dernier, les contrôles et fouilles sont désormais renforcés dans les transports en commun

Le gouvernement a déclaré en début de semaine que les contrôles et les fouilles dans les transports en commun seraient renforcés suite à l’attentat terroriste déjoué dans Thalys au mois d’août. Le député Gilles Savary compte déposer une proposition de loi à l’Assemblée nationale pour valider cette décision.

Depuis l’attaque terroriste avortée de Thalys il y a quelques mois, le gouvernement a décidé d’augmenter les mesures de sécurité dans les transports en commun. Avec l’accord des usagers, des fouilles et des palpations seront effectuées sur les passagers et leurs bagages.

 

Une mobilisation générale

Suite aux “actes terroristes” et aux “atteintes graves à la sécurité publique”, le gouvernement a ordonné des fouilles systématiques dans les transports en commun. Désormais, les agents de la SNCF et de la RATP pourront fouiller les usagers et leurs bagages dans le bus ou le métro. D’après le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, et le secrétaire d’État aux Transports, Alain Vidalies, toute personne refusant de se soumettre à ces mesures de sécurité se verra interdire l’accès aux transports.

Pour aider à maintenir ces mesures de sûreté, les policiers et les gendarmes, qui jusque-là n’étaient pas habilités à procéder aux fouilles sur les passagers, ont reçu la permission de le faire. Pour plus d’efficacité, les agents de la SNCF et de la RATP pourront également opérer en civil. De plus, les autorités compétentes ont décidé d’alléger les règles de compétence des procureurs de la République dans le domaine des transports. Il faut rappeler qu’auparavant, la fouille d’un train traversant plusieurs régions n’était possible que lorsque tous les procureurs desdites régions avaient donné leur aval.

 

Sources : rtl, challenges

Cet article a recueilli 3 avis. 67% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : vos droits