Soldes flottants : les bonnes affaires ne manquent pas en novembre

Article mis à jour le 

Les boutiques et sites internet multiplient les soldes flottants, ces dernières semaines. Kookaï, Morgan ou encore Jules n’hésitent ainsi pas à brader leurs collections, alors que les soldes flottants tomberont très prochainement sous le coup d’une interdiction. Tour d’horizon des acteurs principaux s’adonnant à cette pratique.

À compter du 1er janvier 2015, les soldes flottants feront l’objet d’une interdiction, comme l’a décidé le ministère de l’Économie. Autrement dit, les soldes n’auront désormais lieu que deux fois par an, et à dates fixes. Néanmoins, les magasins sont actuellement nombreux à profiter des dernières semaines avant le changement pour proposer des offres intéressantes. Voici quelques sites et magasins surfant actuellement sur ce levier.

Des soldes pour les femmes

Les magasins Camaïeu réduisent la note de moitié (-50 %) sur certains articles d’hiver comme les pulls, les manteaux, les robes, les chaussures ou encore les accessoires.

Chez Pimkie, la réduction est de 40 % sur des articles hiver. Une offre à la fois de mise en magasin et sur internet.

De même, Morgan applique une réduction de - 50 % sur des robes, des manteaux ou encore des sacs. Un pourcentage pouvant atteindre - 70 % sur les pantalons, les pulls et les jupes.

Du côté de Kookaï, une réduction de - 50 % est de rigueur sur une série d’articles.

Des bons plans pour les hommes

Bonobo Jeans propose des articles comme des pantalons, des pulls, des polos, des chemises ou encore des foulards soldés jusqu’à -60 %. Même chose du côté de la gent féminine.

Jules casse les prix de nombreux articles jusqu’à - 60 %.

Chez Newman, vestes et manteaux voient leurs prix descendre de 30 % jusque fin novembre.

À noter que les périodes de ces soldes flottants sont variables, d’un magasin à l’autre.

Sources : metronews, economie.gouv, leparisien