Les soldes (avant les soldes) ont déjà commencé

Article mis à jour le 

Alors que les soldes ne débuteront officiellement que le mercredi 8 janvier, les promotions et offres privilèges abondent déjà dans de nombreux magasins en France. Tour d'horizon.

Les soldes d'hiver commenceront officiellement mercredi matin dans toute la France et se poursuivront cinq semaines durant. Mais en réalité, il est d'ores et déjà possible de faire des bonnes affaires puisque de nombreuses enseignes proposent des promotions et offres privilèges. Ces soldes avant l'heure sont d'ailleurs sans précédent en termes d'ampleur : vêtements, jouets et appareils high-tech ont par endroit été bradés juste avant Noël. Comme le souligne la Fédération française du prêt-à-porter féminin, de nombreux magasins ont préféré soldé avant les autres pour essayer d'attirer davantage de clients.

Un phénomène induit par la crise

Selon le cabinet Kurt Salmon, cette augmentation du nombre de promotions en dehors des périodes officielles s'explique par une autre année de crise, la baisse de la fréquentation dans les magasins et la stagnation du pouvoir d'achat. Résultat, les magasins disposent d'un stock excédentaire qu'ils doivent écouler. Pour y parvenir, ces derniers doivent stimuler et motiver le client grâce à des remises et autres offres exceptionnelles.

D'autre part, il est important de noter que la saison hivernale bénéficie jusqu'à présent d'une météo pour le moins clémente, ce qui ne pousse pas à l'achat. Après un mois de novembre en hausse (+ 7 % d'après l'Institut français de la mode), les ventes se sont respectivement repliées de 5,6 et 4,3 % les deux mois suivants. Une période difficile, et ce d'autant plus après une période de Noël relativement morose.

Des clients de plus en plus exigeants

Entre 75 et 95 % des Français envisagent de profiter des soldes d'hiver. Toutefois, les experts estiment qu'un tiers des consommateurs s'apprêtent à réduire le montant qu'ils y consacreront. Ces derniers sont en effet de plus en plus nombreux à exiger des rabais importants. Ainsi, 70 % des Français souhaitent des réductions d'au moins 40 à 50 %, tandis que seulement 6 % se contentent d'articles soldés à 20 %.

Bonne nouvelle : la plupart des commerçants, compte tenu de leur stock important en produits d'hiver (pulls, etc.), n'hésiteront pas à multiplier les étiquettes à -40 et -50 %...

Sources : LePoint, IFM, Libération