Souriez, vous êtes tatoués !

Article mis à jour le 

Une application pour simuler ses tatouages
Une application pour simuler ses tatouages

Cet article est fait pour vous qui n’osez pas vous lancer ! Grâce à Ink Hunter, la nouvelle application gratuite disponible via l’App Store, et au système de réalité augmentée, vous pouvez désormais essayer vos tatouages avant de faire le grand saut. 

Vive la technologie !

Ink Hunter fonctionne grâce au système de réalité augmentée. Cette technologie permet de combiner le monde réel (ici votre corps), et les données virtuelles (ici, le tatouage) en temps réel.

Elle permet donc d’enrichir notre perception de la réalité en faisant appel à 4 de nos 5 sens : notre odorat, notre toucher, notre vue et notre ouïe. .

Comment ça marche ?

Ink Hunter vous permet donc de voir, virtuellement, via votre smartphone, le tatouage de vos rêves sur la partie du corps choisie.

Pour ce faire, rien de plus simple. Dessinez un point de repère à l’endroit où vous voulez voir apparaître le tatouage puis choisissez le design qui vous convient.

Vous pouvez choisir votre dessin dans la banque d’images ou choisir d’importer le vôtre. Une fois le design choisi, il s’adapte à votre morphologie. Vous pouvez alors l’agrandir, le rétrécir, le changer de couleur, de position, comme vous le souhaitez !

Il ne vous reste plus qu’à garder un souvenir de ce « nouveau vous » et consultez les avis de vos proches et partageant la photo sur les réseaux sociaux.

Sachez que les freins au tatouage sont plus souvent d’ordre psychologique que financier. Grâce à Ink Hunter, il sera plus facile de se lancer.

Les tatouages en France

Le dernier sondage concernant les personnes tatouées en France, réalisé par l’Ifop en 2010,  affirmait que 10% de la population s’était déjà fait tatouer, contre 23% aux Etats-Unis.

Cependant, cette pratique reste très générationnelle. Elle permet principalement aux 25-34 ans d’affirmer leur identité, de marquer une nouvelle étape de leur vie, de rassembler, ou encore d’exprimer ses valeurs selon Elise Müller, anthropologiste.

Cela étant, le tatouage reste une étape qui fait peur. Seulement 6% de la population non tatouée aurait le projet de passer le cap.

Sources :

20minutes.fr

huffingtonpost.fr

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : high tech