Système solaire : une nouvelle et neuvième planète mise au jour ?

Article mis à jour le 

Aperçu de ce à quoi pourrait ressembler la neuvième planète de notre système solaire, baptisée Planet Nine - copyright Caltech
Aperçu de ce à quoi pourrait ressembler la neuvième planète de notre système solaire, baptisée Planet Nine - copyright Caltech

Des astronomes américains soutiennent avoir mis au jour une neuvième planète dans notre système solaire. Baptisée provisoirement "Planet nine", celle-ci serait au moins dix fois plus imposante que la Terre.

Et si notre système solaire comptait neuf planètes ? C’est en tout cas ce qu’affirment des chercheurs de l’Université de Caltech aux États-Unis. D’ores et déjà baptisée "Planet nine", cette dernière se situerait vingt fois plus loin que Pluton, à la frontière de notre système solaire, et serait dix fois plus grosse que la Terre. D’après les premiers calculs des scientifiques, cette planète ne mettrait pas moins de 20 000 ans pour effectuer une orbite autour du Soleil, comme le rapporte USA Today.

Mais Michael Brown et Konstantin Batygin, les astronomes l’ayant découvert, n’ont pas eu l’occasion de la voir directement. Ceux-ci en sont arrivés à la conclusion de son existence après avoir analysé le mouvement des planètes naines découvertes ces dernières années. Or, le mouvement de ces petits objets stellaires serait influencé par la gravité d’une planète cachée titanesque. Cette dernière pourrait s’être retrouvée dans l’espace profond, poussée par la force gravitationnelle d’une planète telle que Saturne ou Jupiter.

 

Une planète difficile à observer directement

Compte tenu de son éloignement considérable du Soleil, "Planet nine" est particulièrement difficile à distinguer, à moins de pointer des télescopes dans la direction exacte. Michael Brown raconte que cette découverte est plus ou moins liée à sa fille, qui ne lui avait pas pardonné la requalification de Pluton en planète naine. C’est ainsi que le scientifique a alors cherché à mettre au jour une nouvelle planète dans le système solaire.

 

Sources : rtl, leparisien