Les tarifs de l’électricité en hausse de 2,5 %, ceux du gaz de 2,31 %

Article mis à jour le 

Au 1er novembre, les prix réglementés de l’électricité se relèvent de 2,5 %, et ceux du gaz de 2,31 %.

Comme convenu, à l’approche de l’hiver, la facture d’énergie augmente. Le 1er novembre, les tarifs réglementés de l’électricité ont ainsi fait l’objet d’une hausse de 2,5 %, et ceux du gaz de 2,31 %. Alors que la ministre de l’Énergie Ségolène Royal avait bloqué au cours du printemps l’augmentation initiale de 5 % qui devait s’appliquer en août, le Premier ministre Manuel Valls a souligné une hausse pour cet automne.

À ce moment, la ministre de l’Énergie précisait qu’une telle annulation découlait de la nouvelle reforme du mode de calcul des tarifs. À noter que celui-ci prend désormais en compte les prix du marché de l’électricité, qui reculent depuis quelques années.

Une augmentation du gaz presque comparable

Le tableau est le même du côté du gaz : les prix réglementés du gaz naturel font l’objet d’une augmentation moyenne de 2,31 % hors taxes au 1er novembre, d’après une délibération du gendarme de l’énergie, rendue publique jeudi 23 octobre. Il s’agit de la deuxième augmentation de suite après celle de 3,9 % mise en place au 1er octobre.

Aujourd’hui, 7 millions et demi de foyers français sont touchés. La hausse correspond à 2,2 % dans le cas des logements chauffés au gaz, à 0,8 % pour ceux n’utilisant cette énergie que pour la cuisson, et à 1,4 % pour ceux s’en servant à la fois pour l’eau chaude et la cuisson.

Sources : rtl, lexpansion