Les tarifs de La Poste ont augmenté de 39,6 % depuis 2008

Article mis à jour le 

Les tarifs de La Poste ont augmenté largement au-delà de l'inflation, ces dernières années - copyright Frédéric Bisson
Les tarifs de La Poste ont augmenté largement au-delà de l'inflation, ces dernières années - copyright Frédéric Bisson

L’association de consommateurs UFC-Que choisir a tancé lundi La Poste en matière de politique tarifaire. L’entreprise française a augmenté de 39,6 % ses prix depuis 2008 : c’est cinq fois plus que l’inflation.

L’UFC-Que choisir reproche à La Poste des augmentations de tarifs injustifiées. Nettement supérieures à l’inflation, ces hausses ne corresponderaient pas à l’amélioration de la qualité du service universel. De 2005 à 2016, les prix sont remontés de 33 % : c’est deux fois plus que l’inflation (16 %), déplore l’association de consommateurs.

Dans le détail, les timbres se seront relevés de 39,6 % entre 2008 et le 1er janvier 2016 - une hausse cinq fois supérieur à l’inflation. Le président d’UFC-Que choisir Alain Bazot a évoqué une enquête démontrant que lorsque l’on souhaite envoyer un colis avec remise contre signature, les guichets de La Poste orientent les clients dans 71 % des cas vers la solution la plus coûteuse. Et dans 12 % des cas, les paquets envoyés arrivent avec un retard considérable (jusqu’à 8 jours d’attente).

D’autre part, l’association de consommateurs regrette l’abandon progressif du timbre rouge au profit du timbre vert, considérant qu’aucune ambition ne semble appliquer en la matière. Résultat, l’UFC-Que choisir réclame à l’État  de se montrer plus exigeant à l’égard de La Poste, en vue d’une amélioration de la qualité générale des services de l'entreprise.

 

Sources : lefigaro, ladepeche