La taxe diesel va abaisser de 660 € les impôts locaux de certains foyers

Article mis à jour le 

100 000 foyers devraient prochainement voir leurs impôts locaux reculer grâce à la taxation du diesel
100 000 foyers devraient prochainement voir leurs impôts locaux reculer grâce à la taxation du diesel

Le regain de recettes relatif à l’augmentation de la taxation du gazole de 1 centime par litre en 2016 va être redistribué aux foyers les plus modestes. 100 000 ménages devraient ainsi voir leurs impôts locaux reculer de plus de 600 euros prochainement.

Voilà une subtilité qui pourrait bien contenter les ménages modestes disposant d’une voiture diesel mais ne souhaitant pas en changer. Et pour cause : l’augmentation des taxes du gazole - soit 245 millions de recettes supplémentaires - va déboucher sur le recul des impôts locaux des foyers les plus démunis. Un amendement socialiste vient en effet d’être adopté le 20 octobre en première lecture, lors de l’examen des recettes du budget de l’État 2016.

Dans l’ensemble, 100 00 foyers profiteront d’une baisse moyenne de 660 euros intégrant à la fois le montant des impôts locaux, celui de la redevance audiovisuelle et de la CSG. Si 100 millions d’euros doivent pour l’heure être redistribués, un total de 250 millions le sera à terme. De quoi en faire bénéficier deux fois plus de ménages. À noter que ce coup de pouce s’ajoutera à la baisse prévue des impôts 2016 de 2 milliards d’euros.

 

Augmentation de 1 centime par litre dès 2016

Amplement décrédibilisé par le récent scandale Volkswagen, le gazole est désormais considéré comme un danger. Le gouvernement a donc prévu de relever dès 2016 de 1 centime par litre sa taxation, en attendant une hausse comparable en 2017. En parallèle, l’essence sera quant à elle abaissée dans la même mesure pour inciter les acheteurs à abandonner petit à petit le diesel.

 

Sources : linfo, toutsurlesimpots, metronews