Des taxis sans chauffeur pourraient débarquer dès 2015

Article mis à jour le 

À partir de 2015, des voitures autonomes devraient circuler sur les routes britanniques. Guidés par GPS et disposant d'un système anticollision, ces taxis sans chauffeur pourraient bien révolutionner la route et la façon d'appréhender la circulation urbaine.

D'après le site internet britannique Mirror.co.uk, des "pods" à deux places vont prochainement circuler sur les chaussées du Royaume-Uni. À l'inverse des autres voitures, ces dernières ne nécessitent aucun conducteur et sont donc capables de circuler de façon autonome, un peu à la manière des Google Car. Comment ? Avec l'aide d'un GPS et de capteurs anticollision évitant les accidents avec les piétons et tout autre véhicule. À noter cependant que la vitesse de ce taxi ne dépassera pas dans un premier temps les 19 km/h. Toujours d'après le média britannique, les fameux "pods" seront à même de transporter deux personnes et leurs bagages.

Objectif avancé par les responsables de ce projet de taxis sans chauffeurs : savoir si les véhicules autonomes sont réellement sûrs et capables de limiter le nombre d'accidents. Selon le site Electric Vehicle News, ces taxis feront dans un premier temps l'objet d'un test dans le centre de la ville de Milton Keynes, localité connue pour la qualité de ses infrastructures, dès 2015. Pour commencer, une centaine de ces appareils seront appelés à réaliser des trajets précis entre la gare, le centre-ville et les bureaux, et ce sur des voies indépendantes. Cependant, ils pourraient bien à terme rejoindre les autres véhicules.

Pour mener à bien cette expérimentation, 76 millions d'euros sont nécessaires. Rappelons qu'en Californie, des véhicules sans chauffeur ont d'ores et déjà été autorisés à circuler par les autorités. Or, jusqu'à aujourd'hui, pas un seul accident n'a été observé. Résultat : de nombreux constructeurs se penchent sur la question, parmi lesquels Tesla ou encore Nissan.

Sources : Mirror, Electric Vehicle News