Tefina : des chercheurs canadiens promettent un viagra au féminin

Article mis à jour le 

L’homme possède le viagra pour pallier à l’impuissance, la femme pourra bientôt avoir le sien. Tefina est le nom d‘un spray nasal à base de testostérone mis au point par une équipe de chercheurs canadiens du laboratoire Trimel. Présenté comme un médicament miracle contre l’impuissance féminine, l’effet de ce traitement est à relativiser.

Un remède en phase de test clinique

Tefina a été finalisé et pourrait être rapidement commercialisé s’il passe avec succès l’épreuve des tests cliniques. C’est tout un panel de 240 patientes canadiennes et australiennes qui teste ce produit dit miracle. Agées de 18 à 49 ans, elles ont en commun d’être atteintes d’anorgasmie.

Un large marché en perspective

Tefina, c’est la promesse faite par un groupe de chercheurs canadiens, sous la direction du docteur Sheryl Kingsberg, de porter remède à l’anorgasmie, un trouble qui empêche la venue de l’orgasme après une phase "normale" de stimulation sexuelle. Ce trouble touche une femme sur cinq dans le monde, et un tiers des femmes pourraient être concernées en France. Un traitement efficace rencontrerait un franc succès.

Action sur l’organisme

Ce produit est censé stimuler la libido féminine en activant les parties concernées du cortex cérébral et en provoquant un afflux sanguin vers les organes sexuels. Il doit être pris deux heures avant l’acte sexuel pour faire effet, une attente certes frustrante, mais dont les femmes ayant des difficultés à atteindre l’orgasme s’accommoderont aisément.

Des appels à la prudence se font déjà entendre du côté du monde médical. La présentation de ce supposé "Eldorado du plaisir féminin" risque de causer des déceptions. Si le Tefina peut en théorie jouer sur les causes psychologiques de l'orgasme, il n’en est pas pour autant facteur de plaisir.