Tempête : 7 astuces de sécurité pour faire face aux intempéries

Article mis à jour le 

Tandis qu'un grand quart du nord-ouest de la France, et tout particulièrement la Normandie, la Bretagne et le Nord-Pas-de-Calais, a été balayé dans la nuit de dimanche à lundi par la première tempête de l'automne, voici quelques règles de vigilance à respecter dans cette situation.

D'après un pointage effectué à 9 heures par ERDF, le gestionnaire du réseau électrique de proximité, pas moins de 65 000 foyers étaient privés d'électricité ce lundi matin, parmi lesquels 30 000 en Bretagne, 25 000 en Normandie et 10 000 dans le Nord-Pas-de-Calais. Dans le Finistère, des rafales à près de 140 km/h ont été enregistrés au niveau de la pointe du Toulinguet et 133 km/h à Ouessant. Pour rappel, douze départements du Nord-Ouest de la France avaient à l'origine été placés en vigilance orange jusqu'à lundi matin par Météo France.

Toutefois, l'alerte est toujours de mise dans le Nord, le Pas-de-Calais et la Somme, où le vent devrait souffler entre 120 et 140 km/h sur les côtes et entre 100 et 110 au niveau des terres. Résultat, mieux vaut donc rester vigilant.

Les recommandations de sécurité sur les routes

Compte tenu du vent, il est probable que des branches d'arbre se rompent ou que des voitures soient déportées de leur trajectoire, d'où une perturbation de la circulation routière, et ce tout particulièrement sur le réseau secondaire situé en zone forestière. Come le recommande Météo France, il est donc préférable :

- d'éviter les déplacements ;

- de réduire sa vitesse aussi bien sur route que sur autoroute, et ce d'autant plus si le véhicule ou l'attelage est sensible au vent ;

- de ne pas se balader en forêt et sur la côte ;

- de faire attention aux chutes d'objets divers, en ville.

Les recommandations de sécurité à la maison

Vous n'êtes pas sans l'ignorer : des coupures d'électricité ainsi que de téléphone peuvent toucher les réseaux de distribution durant de longues heures. Aussi, les cheminées et les toitures peuvent être abîmées. Or, dans ce genre de situation, il est crucial de :

- ne pas réparer maintenant les toitures et de ne surtout pas toucher aux fils électriques sur le sol ;

- mettre à l'abri ou fixer les objets susceptibles d'être emportés par le vent ou d'être endommagés ;

- placer les groupes électrogènes en dehors des bâtiments.

Sources : Météo France, LeFigaro