Un tiers des Français ne partent plus en vacances

Article mis à jour le 

Une étude du cabinet Protourisme, publiée ce mardi 11 mars, révèle qu’un tiers de la population française ne part plus en vacances depuis 2012.

Alors que la SNCF a ouvert ses réservations pour les vacances d’été, il semble qu’un tiers des Français n’en profiteront pas pour partir en vacances. C’est ce que révèle une étude menée par le cabinet Protourisme et publiée le 11 mars.

Une conséquence de la crise

L’étude du cabinet révèle qu’en 2013, seuls 29,5 millions de Français ont séjourné de façon payante pour une nuit minimum. D’après Protourisme, c’est 2,5 millions de séjours payants de moins qu’en 2012. Une tendance qui s’explique par la crise, comme l’a expliqué Didier Arino, le directeur du cabinet, au Monde : "La crise a touché les Français plus tardivement que certaines autres clientèles européennes, mais aujourd’hui on la sent". Une hypothèse qui semble se confirmer si l'on considère que les Français étaient les champions du monde des vacances en 2012.

Moins de départs en vacances

Plus inquiétant encore, Didier Arino souligne qu’au cours de l’année 2013, plus d’un million de Français ont renoncé à prendre des vacances qu’ils prévoyaient de prendre en janvier. Et qu’un tiers des Français ne sont pas partis en 2012 ou en 2013.  Résultat : en 2013, seuls 41% des Français sont partis en vacances, ce qui représente le taux le plus bas depuis 1998.

Ce phénomène est surtout présent chez les classes moyennes et modestes : 38% des foyers gagnant entre 1500 et 2500 euros ont pu se payer des vacances, et seuls 23% des foyers gagnant moins de 1500 euros ont pu s’offrir un séjour payant d’au moins une nuit.

Sources : Protourisme, Le Monde, Pratique.fr