Transformer n'importe quelle surface en écran tactile, c'est possible

Article mis à jour le 

Le géant japonais Fujitsu vient de mettre au point une technologie permettant à un fragment de papier, une table et même un frigo – en somme n'importe quelle surface – de devenir un écran tactile. La révolution est en marche.

Et si la science-fiction des Philip K. Dick et autres Van Vogt – entre autres adaptée avec brio par Spielberg (Minority Report) devenait réalité ? Bien que l'écran totalement dématérialisé (fonctionnant sans surface nécessaire) et paramétrable par reconnaissance de mouvements ne soit pas encore à l'ordre du jour, reste que les dernières innovations en la matière laissent rêveur.

Comme l'explique à DigInfo Taichi Murase, un chercheur au Laboratoire Media de Fujitsu, la technologie mise au point par la marque japonaise ne nécessite néanmoins aucun matériel particulier pour fonctionner normalement. Pour l'utiliser, il suffirait même d'une simple webcam et d'un projecteur classique que l'on trouve facilement dans les centres commerciaux. Le tout serait alors combiné par un logiciel révolutionnaire de traitement d'image.

Manipuler des données numériques sur un bout de papier

Pour faire simple, la technologie développée par Fujitsu scanne la forme des objets et accommode aussitôt les réglages de la caméra et du projecteur, à l'image du "monde réel". Ainsi, le dispositif parvient à coordonner l'affichage avec le toucher (et donc le mouvement des doigts), à condition néanmoins d'utiliser une surface plane. Résultat, les tables, les feuilles de papier, mais également les livres peuvent se transformer en écran tactile.

Dans la vidéo ci-dessous (en anglais), une présentation montre comment il est possible en pratique, en bougeant simplement les doigts, de gérer des données sur une feuille de papier. Au programme, pour l'heure : la possibilité de copier une image (déjà imprimée sur une feuille), d'extraire une partie d'un texte mais également de le stocker.

À noter que Fujitsu a précisé que sa technologie n'en était pour l'instant qu'au stade de la démonstration. Le japonais espère toutefois être en mesure de livrer une version commerciale de son appareil courant 2014.

Sources : DigInfo News, NouvelObs, MaxiSciences