Une application gênante pour Tinder

Article mis à jour le 

Tinder versus 3nder
Tinder versus 3nder

Devenue célèbre en quelques années, la plateforme de rencontres Tinder ne semble pas apprécier l’arrivée sur le marché de 3nder, un portail consacré aux "plans à trois". En effet, elle a récemment déposé plainte et demandé sa suppression.

D’après les responsables de Tinder, le problème tient plus de la dénomination du nouveau venu. Prononcé “Threender”, le nom du site risquerait de créer des confusions chez les utilisateurs.

Une infraction à la loi

Tinder estime qu’il s’agit d’une infraction à la législation sur les marques. Le site de rencontres demande de ce fait la cessation de l’utilisation de cette dénomination. D’après Dimo Trifonov, fondateur de 3nder, cette plainte contre son entreprise n’est pas fondée dans la mesure où la prononciation varie d’une région à l’autre, selon les accents.

La contre-attaque de 3nder

Contre toute attente, Dimo Trifonov a répliqué avec des arguments plutôt enfantins. Il a notamment déclaré que Tinder est moche, n’ayant aucune ressemblance avec l’appli spéciale ménage à trois. Trifonov a aussi appelé les internautes à protester en postant sur Twitter des photos de leurs chaussettes avec le hashtag #TinderSuckMySocks. Le site justifie son offre en disant qu’il est dédié à ceux qui ont l’esprit ouvert.

 

Sources : konbini, 20minutes, slate

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : high tech