Vacances : évitez les embouteillages grâce à votre smartphone

Article mis à jour le 

Départ et retour en vacances obligent, le chassé-croisé des juilletistes et des aoûtiens risque de remplir les autoroutes et les grands axes de France. Pour éviter de craquer et de perdre son calme, munissez-vous d’un smartphone et de bonnes applications pour être sûr de ne pas vous retrouver piégé dans des kilomètres interminables de bouchons.

Alors que la crise avait au moins l'avantage de faire diminuer le nombre de kilomètres d’embouteillages, l’été est bien souvent synonyme de flux et d’attentes sur les grands axes. Pour preuve, le 20 juillet dernier, Bison Futé comptabilisait près de 400 km de ralentissement sur les axes routiers.

Planifier les probables aléas avant de partir

Alors au lieu de râler tel un bon Français, autant opter pour une stratégie et agir en amont du départ.

D’abord, en commençant à planifier, de chez vous, votre itinéraire et date de départ en suivant le panorama de l’été 2013 mis en place par Bison Futé. Ses prévisions, souvent justes, permettent de voir quels axes seront les plus encombrés selon les dates et d’opter pour d’autres chemins. Notez par ailleurs que le samedi 3 août, jour du chassé-croisé, sera classé noir sur toute la France.

Être informé des embouteillages en temps réel

Les branchés du smartphone qui n’arrivent pas à se déconnecter, verront au moins un avantage à suivre certains flux sur Twitter. Entre autres, les tweets de Prévitraficvacances, liés à Bison Futé, permettent de suivre en temps réel les différents embouteillages qui parsèment les routes de France

Toujours muni de votre smartphone, des applications permettent de suivre le flux du trafic routier de façon continue : l’application iTrafic Info est particulièrement utile car, en plus d’utiliser les cartes de Bison Futé et Sytadin, l’utilisateur a la possibilité d’observer l’état du trafic grâce aux vidéos Webcam, mises à jour toutes les cinq minutes. Gratuite mais uniquement disponible sur iPhone, il est conseillé de l’utiliser comme complément à un GPS.

Pour ceux qui n’aiment définitivement pas les imprévus et qui veulent des résultats en temps réel, l’application V-traffic vous sera grandement utile. Gratuite et disponible sur les terminaux Android, Windows Phone et iPhone, l’application permet d’être averti des bouchons, ralentissements et travaux, en temps réel. En revanche, petit bémol puisqu’il faut payer un surplus pour pouvoir accéder à d’autres fonctions utiles comme des propositions de trajets alternatifs.

C’est dans ce cas que l’application de ViaMichelin s’avère utile. Gratuite et disponible sous Android et iPhone, en plus d’informer sur l’état du trafic routier, cette appli suggère des itinéraires alternatifs adaptés.

Synchroniser son GPS selon l’état du trafic

Connaître l’état du trafic est donc un avantage, mais le mieux est de l’adapter à son itinéraire. Si vous avez la chance de disposer d’un GPS, peut être que celui-ci possède une fonction permettant d’accéder au trafic en temps réel – tels que les produits de la marque Tomtom ou Navigon.

Dans le cas inverse, si vous possédez un simple GPS sur votre smartphone, l’application gratuite VinciAutoroute sera un bon complément. Que ce soit sous Android ou iPhone, l’appli utilise les données du GPS de votre mobile et permet de vous informer sur le trafic en temps réel.

Google aussi permet de naviguer et d’évaluer l’état du trafic en temps réel. Sans peut être que vous le sachiez, en plus de proposer gratuitement un GPS, la très célèbre application Google Maps, disponible sur iPhone et Android, vous informe sur le trafic quand vous êtes sur le mode navigation. Ralentissements, péages, parcours sans autoroutes, beaucoup d’information vous éclaireront sur votre itinéraire, en revanche aucun parcours alternatif n’est proposé.

Mais Google ne s’arrête pas là, et offre un second GPS gratuit pour les terminaux iPhone et Android. L’appli Waze, récemment rachetée par le géant américain, fonctionne de façon collaborative : ce GPS social, permet aux utilisateurs d’alimenter le flux en temps réel sur les différentes causes de ralentissements, et propose, le cas échant, trois trajets alternatifs.

Sources : France TV Info