Vacances : que faire en cas de cambriolage durant votre absence ?

Article mis à jour le 

Contrairement à vous, durant l'été, les cambrioleurs ne prennent pas de vacances. Leurs prises favorites, à l'heure où le prix de l'or explose : les bijoux. Voici nos conseils.

Le cas de l'argent

Cela va de soi, mais mieux vaut d'abord rappeler les évidences : il est important de ne pas garder des espèces à la maison, et ce même si vous les placez dans un coffre-fort, qui pourrait bien être emporté par le ou les cambrioleurs. Pourquoi ? Parce que l'argent comme les titres de valeurs sont exclus des remboursements des assurances. Tant et si bien qu'il ne faut pas vous attendre à toucher quoi que ce soit après vous être fait dérober vos pièces de monnaie, vos billets ou encore vos lingots d'or.

Le cas des bijoux

Vous venez de vous faire voler un magnifique collier 24 carats serti de rubis ? Alors vous ne serez remboursé que si vous parvenez à prouver l'existence et la valeur de ce dernier. Vous ne possédez pas de facture pour la bague de fiançailles de votre grand-mère, l'alliance de votre grand-père ? Alors vous avez intérêt à faire estimer ces derniers auprès d'un expert avant de vous les faire voler. Mais attention : vous devrez pour cela débourser en moyenne 160 euros par bijou. Autrement dit, mieux vaut donc que leur valeur en vaille la peine.

Reste que même en possession de la facture, vous en sortirez forcément perdant dans la mesure où les assurances remboursent les bijoux en fonction de leur poids. Par exemple, une bague de deux grammes acquise pour 200 euros sera remboursée une quarantaine d'euros, sans compter la franchise de 125 euros environ. En outre, sachez qu'une photographie de vous portant la bague ou le collier constitue une preuve de l'existence du bijou, pour les assureurs. Mais cette dernière ne permet évidemment pas de distinguer un objet en or d'une fantaisie, etc.

Autrement dit, il n'est donc pas impossible que votre bague à 1 000 euros ne vous soit remboursé que 10 euros. À noter que si vous êtres vraiment apeuré à l'idée de vous faire dérober vos bijoux, vous pouvez toujours les déposer à la banque ou encore les vendre.

Comment éviter un cambriolage…

Comme le souligne l'Observatoire de la délinquance et des réponses pénales, un cambriolage ne dure en moyenne que dix minutes et 8 cambrioleurs sur dix empruntent la porte d'entrée. Dans la ville de Paris, les outils les plus utilisés par les voleurs sont le pied-de-biche, la carte plastifiée – stratégie permettant d'ouvrir une porte non verrouillée sans effraction –  et le tournevis, d'après le magazine PPrama de la préfecture de police.

Ainsi, la police recommande de fermer systématiquement sa porte à clé, et ce même pour quelques minutes – les cambrioleurs n'hésitant pas à faire le guet dans les parties communes –. À noter que certains cambrioleurs tracent des signes cabalistiques à la craie devant les maisons pour communiquer avec leurs pairs. Si jamais vous observez ce type de signe, il est important de le photographier, de l'effacer et d'alerter le commissariat le plus proche.

S'agissant des maisons disposant d'un système de télésurveillance, les compagnies d'assurance estiment que le risque de cambriolage est quatre fois moins élevé que la moyenne.

... pendant que vous êtes en vacances

D'une manière générale, retenez qu'il ne faut jamais cacher vos clefs sous votre paillasson ni laisser son courrier s'accumuler dans sa boîte aux lettres en votre absence. Pour ce faire, demandez à un ami de s'en charger ou faites-le garder par la Poste. De même, évitez d'indiquer vos dates d'absence sur votre répondeur. Côté astuce, vous pouvez faire l'acquisition d'un programmateur de lumière pour feindre votre présence. Et n'oubliez pas : vous avez la possibilité de demander à profiter de l'offre tranquillité vacances (OTV), qui consiste en une ronde de police gratuite près de votre domicile. L'inscription peut s'effectuer au commissariat ou directement sur internet.

Comment faire face en cas de cambriolage ?

Pas de panique, vous devrez dans un premier temps alerter le commissariat de police ou la brigade de gendarmerie. Et surtout, ne touchez à rien d'ici l'établissement du constat de police.

Votre téléphone portable, vos cartes bancaires et vos chéquiers ont été volés ? Faites bloquer votre mobile et faites opposition sur le reste. Prévenez votre compagnie d'assurance, qui vous enverra aussitôt un serrurier.

Vous avez deux jours pour confirmer par lettre recommandée le cambriolage à votre assurance, et vingt-quatre heures pour déposer une plainte.

Sources : Service-public, mon-service-public, PPrama, Observatoire national de la délinquance, SOS Conso