Vacances : quelles sont les destinations phares de l'été ?

Article mis à jour le 

Le premier grand top départ des vacances se déroule ce week-end. Mais cette année, la majorité des Français ont choisi de rester en France pour leurs congés, d'après le cabinet d'études Protourisme.

Cet été, c'est en France que la plupart des Français vont passer leurs vacances. D'après Protourisme, les vacanciers français seraient d'ailleurs plus nombreux à faire leurs valises que l'an passé : 55 % des habitants s'apprêtent ainsi à partir, soit 35,6 millions de personnes, contre 52 % en 2013. Au regard des premières tendances, les voyageurs devraient partir une à deux semaines - neuf à douze jours par famille en moyenne.

D'un point de vue budget, le marasme économique est encore bien présent : en dépit d'une augmentation de 6,5 % en comparaison à 2013, d'après Protourisme, les vacanciers cherchant à économiser au maximum. Ainsi, 25 % des Français ont préféré partager les frais en louant une maison à plusieurs, tandis que les campings attirent de plus en plus de vacanciers. En outre, les villages de vacances ont enregistré une recrudescence de réservation à petits prix par rapport à l'année dernière.

Bretagne et Grèce ont le vent en poupe

Côté changement en 2014, on observe le retour de deux destinations qui étaient ces dernières années en recul : la Bretagne et la Grèce. Ainsi, la région Bretagne, et en particulier le Morbihan, a progressé de 5 %, comme le met en évidence Protourisme. Bien que se plaçant en quatrième place des régions préférées des Français elle concurrence les favorites PACA, Languedoc-Roussilon et Aquitaine. Une première. Reste que pour les vacanciers, qui optent à 72 % pour la France, le principal objectif est la mer (61 %), la campagne (16 %), la ville (13 %) et la montagne (10 %).

Mais pour les autres partants préférant partir à l'étranger, c'est comme souvent l'Espagne qui reste favorisée, même si la star des destinations touristiques n'est autre que la Grèce, cet été. Alors que le pays avait vu sa fréquentation reculer fortement ces dernières années, il arrive désormais à concurrencer l'Italie, en seconde position. Enfin, le long passage à vide de la Tunisie, entre autres sous l'effet des révolutions arabes, semble terminer puisque le tourisme a repris 4 %. À noter que le Maroc reste toutefois une des destinations phares de l'été.

Sources : lanouvellerepublique, letelgramme