Vairons, les yeux de David Bowie ? Pas tout à fait…

Article mis à jour le 

David Bowie - copyright Stephen Luff / Flickr CC.
David Bowie - copyright Stephen Luff / Flickr CC.

Contrairement à certaines idées reçues, David Bowie n’avait non pas les yeux vairons mais souffrait d’une mydriase permanente. Une augmentation du diamètre de la pupille provoquée lors d’une bagarre, pour une histoire de filles.

Comme le rappelle la BBC, l’asymétrie des yeux de David Bowie est en réalité due à une bagarre alors qu’il était adolescent. Il s’agit d’une mydriase permanente contractée peu après que son ami George Underwood lui ait donné un coup de poing : les deux hommes convoitaient alors la même fille.

Au cours d’une interview à la télévision anglaise en 2012, George Underwood raconte, sourire aux lèvres, qu’il n’était pas dans son habitude de donner des coups de poing. Pour autant, cette entrefaite n’empêchera pas par la suite les deux hommes de travailler régulièrement ensemble. David Bowie demandera ainsi notamment à son ami peintre de se charger de l’illustration de quelques-uns de ses premiers albums, à l’instar d’Hunky Dory, son quatrième opus datant de 1971.

Rappelons que nos pupilles se dilatent naturellement dans l’obscurité afin de capter davantage de lumière. Nommé mydriase, ce phénomène disparaît donc par réflexe à l’inverse, en présence de la lumière. Le trouble dont souffrait Bowie était bénin, et ses pupilles étaient de taille et de couleur distinctes, sans pour autant parler d’yeux vairons.

 

Sources : lematin, mariefrance