Le vernis à ongles favorise la prise de poids, selon une étude

Article mis à jour le 

Et si le vernis à ongles favorisait la prise de poids ?
Et si le vernis à ongles favorisait la prise de poids ?

Une étude réalisée par des chercheurs de l’Université Duke aux États-Unis vient quelque peu entacher la réputation du vernis à ongles. D’après les résultats de cette dernière, ce produit cosmétique pourrait favoriser l’obésité chez certaines utilisatrices.

Le vernis à ongles serait dangereux pour la santé. Cette nouvelle risque de déplaire aux fans de nail-art. D’après des chercheurs de l’Université Duke aux États-Unis, la plupart des vernis à ongles contiendraient un produit susceptible de favoriser la prise de poids. Explication.

Selon les chercheurs américains, une grande partie des vernis à ongles sur le marché contiendrait du phosphate de Triphenyle (TPHP). Cet ingrédient chimique à classer parmi les perturbateurs endocriniens aurait des effets nuisibles sur la santé des utilisatrices. Après analyse, il s’est avéré que le TPHP pénètre en effet dans le corps et provoque des bouleversements hormonaux. Ces derniers affecteraient le métabolisme et stimuleraient la production de cellules adipeuses, donc de graisse.

Néanmoins, la prise de poids n’est pas le seul problème induit par le TPHP. Les chercheurs de Duke pensent que ce perturbateur endocrinien pourrait également affecter la fertilité des utilisatrices. Cette dernière affirmation reste encore à vérifier, mais la sonnette d’alarme est déjà tirée.

 

Sources : 7sur7, cosmopolitan