Des verres jetables désormais capables de détecter la présence de GHB

Article mis à jour le 

Adeptes du monde de la nuit ou simplement fêtards occasionnels ? Prendre un verre en club ou dans un bar est votre petit plaisir mais pas au risque de vous faire droguer à votre insu : vous êtes à ce titre suffisamment vigilant(e). Pourtant, cela peut vite arriver. Pour limiter  cette pratique et ainsi vous permettre de faire la fête plus sereinement, des ingénieurs viennent de mettre au point un verre et une paille capables de détecter la présence de drogues parmi lesquelles le GHB, également connu sous le nom de "drogue du viol".

Une équipe d'ingénieurs britanniques vient de mettre au point des verres et des pailles qui décèlent les drogues telles que le GHB, le rohypnol (anciennement utilisé en tant que somnifère) ou la ketamine (anesthésique). Ces drogues n'ont pas d'odeur, de goût ou de couleur particulière et sont plus communément appelées "drogues du viol". Les personnes qui les absorbent deviennent alors impuissantes et susceptibles d'être agressées. Et cela ne concerne, contrairement aux idées reçues, pas uniquement les femmes.. C'est ainsi que Mike Abramson, concepteur du projet de verre détecteur, s'est réveillé un matin dans le flou.

Après cette expérience (heureusement sans conséquences pour lui), il a imaginé un moyen de savoir si ce qu'il boit contient de la drogue. DrinkSavvy, gobelet à même de dépister la présence de drogue, a alors été créé et proposé au financement participatif sur le site de crowdfunding Indiegogo. En l'espace d'un mois et demi seulement (du 14 novembre au 29 décembre 2012), un peu plus de 50 000 $ de fonds ont été levés, rendant possible la commercialisation du dispositif..

alpha du centaure flickr

Comment ça marche ?

Le principe est simple : si l'une des drogues se trouve dans les gobelets jetables DrinkSavvy, des pastilles présentes sur les parois changent de couleur en quelques secondes. Cela fonctionne de la même façon pour les pailles. Les verres DrinkSavvy devraient arriver en septembre dans les clubs américains.

Bien sûr, il faut tout de même rester vigilant en boîte de nuit. Car même si ces verres et pailles semblent être un bon moyen de limiter les agressions, cela n'écarte pas complètement le risque. D'autant plus qu'ils ne seront pas commercialisés en France avant un moment. Mike Abramson espère néanmoins le proposer à une plus large clientèle en 2014. Alors en attendant, veillez à toujours garder votre verre avec vous en soirée.

Sources : 20minutes, 7sur7.be