La Ville de Paris compte généraliser la limitation de vitesse à 30 km/h

Article mis à jour le 

Depuis septembre, un peu plus de 30 % des rues parisiennes sont limitées à 30 km/h. Mais dans le cadre du plan antipollution validé lundi 19 mai, la Ville de Paris compte étendre la limitation de la vitesse à 30 km/h dans l'ensemble de la ville.

Déjà neuf mois qu'un tiers des rues de la capitale sont soumises à une limitation de vitesse à 30 km/h. Ce qui représente pas moins de 560 km de voirie. Or, pour mener à bien le plan antipollution adopté lundi soir, la Ville de Paris compte bien généraliser cette limitation. Une mesure qui exclurait néanmoins les "grands axes circulés". Comme le met en évidence Christophe Najdovski, adjoint (EELV) aux transports, les Champs-Élysées ne seront donc par exemple pas assujetties à une vitesse de 30 km/h. Mais l'objectif est toutefois d'inverser ce que l'on considère aujourd'hui comme la règle (50 km/h) et l'exception (30 km/h).

En outre, rappelons que Paris dispose aussi désormais de zones de rencontre (endroits où piétons, cyclistes et automobilistes se partagent la chaussée) où la vitesse est limitée à 20 km/h. À noter que sur le périphérique, la vitesse a d'ores et déjà été réduite de 80 à 70 km/h courant janvier. Reste que selon les propres mots de l'Hôtel de Ville, les résultats d'une extension des zones 30 sur la qualité de l'air ne sont qu'hypothétiques. Mais la mesure devrait surtout permettre de limiter le nombre d'accidents entre piétons et conducteurs de deux-roues.

Pour l'heure, aucune date n'a encore été spécifiée concernant la mise en place des nouvelles zones 30. De même, aucune indication n'a été formulée au sujet du nombre de rues touchées par le dispositif. Christophe Najdovski a fait savoir qu'une discussion avec les acteurs concernés était encore nécessaire pour harmoniser l'ensemble. Anne Hidalgo a quant à elle validé cette orientation, tout en souhaitant que sa collectivité aille le plus loin possible.

Sources : europe1, leparisien, lexpress